Mexique : tout juste élue maire, elle se fait assassiner à Temixco

Par , publié le
International Etat de Morelos, Mexique
Etat de Morelos, Mexique

Le lendemain de son élection, la nouvelle maire de Temixco, Gisela Mota a été assassinée par quatre assaillants.

Après avoir été élue maire de Temixco le 1er janvier, Gisela Mota a été assassinée chez elle par quatre personnes. Deux des assaillants ont été tués et les deux autres ont été interpellés.

La maire de Temixco assassinée

Gisela Mota, membre du parti de gauche PRD a été élue maire de Temixco, une ville située dans l’État de Morelos, le 1er janvier dernier. Le lendemain de son élection, un commando de quatre personnes lourdement armées s'est introduit chez elle pour l'assassiner. Graco Ramirez, le gouverneur de l’État de Morelos, a indiqué que deux des assaillants ont été tués et que les deux autres ont été placés en détention. Ramirez a également promis qu'il n'y aurait "pas d'impunité" pour le meurtre de la jeune maire de 33 ans.

De leur côté, les membres du parti de Gisela Mota ont tenu à lui rendre hommage en la décrivant comme une "femme forte et courageuse qui, à sa prise de fonction en tant que maire, avait déclaré que sa lutte contre la criminalité serait frontale et directe".

Une ville où règne la délinquance

Gisela Mota avait promis de lutter contre la criminalité dans cette ville d'un peu plus de 100 000 habitants située à environ 90km au sud de la capitale Mexico. Temixco est une des villes mexicaines qui enregistrent le plus fort taux de criminalité, les trafics de drogue y sont légion et les cartels sont peu inquiétés par les forces de l'ordre. Le cartel Guerreros Unidos sévit dans cette région, il est notamment impliqué dans la disparition de 43 étudiants en septembre 2014. Comme beaucoup de maires mexicains ayant souhaité en finir avec la criminalité, Gisela Mota a été victime des gangs armés.

Partager cet article

Pour en savoir plus