Méningite : décès d’un bébé de trois mois à Bastia

Par , publié le
France
Photo d'illustration. Un bébé prématuré en unité de soins.

Un nourrisson de 3 mois est mort d’une méningite à l’hôpital de Bastia. L’ARS est vigilante quant à un éventuel risque de contamination.

Le corps médical vient de le confirmer à nos confrères de Corse-Matin, c’est bien la méningite qui est à l’origine du décès d’un nourrisson de 3 mois admis samedi matin à l’hôpital de Bastia. C’est le deuxième cas de méningite sur l’île de Beauté en quelques semaines.

Admis en état de choc

Lors de son admission au service pédiatrique de l’hôpital de Bastia, l’enfant était en état de choc et un purpura fulminans et une forme sévère d’infection du sang, accompagnée de lésions cutanées.

Ces symptômes étant dans 80 % des cas causés par la méningite, le nourrisson recevra un traitement antibiotique puissant. La question de son transfert sur le continent vers une unité de soin spécialisée était discutée, mais l’enfant ne survivra pas.

La famille sous surveillance

Après analyses ce dimanche, les médecins ont pu confirmer la thèse de la contamination par un méningocoque qui laisse peu de chance de survie aux patients même en cas de prise en charge rapide. Désormais, l’inquiétude se porte sur les membres de la famille du nourrisson et son entourage qui ont été placés sous traitement antibiotique.

Après la découverte d’un autre cas non mortel début janvier, l’ARS indique surveiller de près d’éventuels signes d’épidémie. La population sera prévenue si de nouveaux cas se déclaraient. Les résidents corses et les touristes doivent rester vigilants et consulter rapidement en cas de doute.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus