Méningite : un cas diagnostiqué en Haute-Vienne

Par , publié le
Santé Photo d'illustration. Un couloir d'hôpital.
Photo d'illustration. Un couloir d'hôpital.

Un cas de méningite de type B a été détecté en Haute-Vienne chez un enfant de deux ans. Ce dernier se porte bien aux dernières nouvelles.

Dimanche, un cas de méningite de type B (pour bactérienne) a été détecté à l'hôpital de la mère et de l'enfant (HME) de Limoges (Haute-Vienne). Le patient est un petit garçon de deux ans issu de la communauté des gens du voyage, et cela faisait depuis déjà plusieurs jours qu'il était hospitalisé.

Nos confrères du site lepopulaire.fr rapportent que l'ARS (agence régionale de santé) a mis en place une cellule de crise sitôt le diagnostic effectué, et ce afin de réunir toutes les personnes ayant récemment été en contact avec l'enfant et de les soumettre à des examens.

Enfant diagnostiqué d'une méningite : ses proches examinés

Une démarche qui a eu pour effet de prévenir un risque de transmission chez de nombreuses personnes, comme l'a indiqué le maire d'Aixe-sur-Vienne René Arnaud : "Les familles, une quarantaine de personnes en tout, se sont succédé à la salle Yves-Montand pour être vues par un médecin et une infirmière du CHU".

Des antibiotiques ont été prescrits à ces proches du garçonnet par mesure de précaution. L'élu se veut rassurant en communiquant sur le fait qu'"il n'y a pas de cas inquiétants" à l'heure actuelle. Quant au jeune patient, on apprend qu'il "va bien".

Le jeune malade "va bien"

On rappellera que le mois dernier, l'Agence Nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) assurait que le vaccin Méningitec était "sans risque", lui qui avait été mis en cause dans des cas de graves maladies contractées par des enfants.

Des analyses complémentaires conduites en avril dernier auront ainsi abouti à des résultats confirmant "l’absence de risque lié au défaut qualité pour les personnes ayant été vaccinées par le vaccin Méningitec".  Là aussi par précaution, les autorités compétentes avaient retiré de la vente, en France et en 2014, tous les lots présents sur le marché.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus