Alerte à la bombe : Un jeune homme interpellé à Dijon

Par , publié le
Faits Divers Pirate informatique. Photo d'illustration.
Pirate informatique. Photo d'illustration.

Un jeune homme de 18 ans a été interpellé lundi près de Dijon dans l'enquête sur des appels anonymes menaçant des lycées parisiens courant janvier.

Fin de la plaisanterie pour cet internaute dijonnais ? Alors que ces dernières semaines, les fausses alertes à la bombe se multiplient dans les établissements scolaires français (et encore ce matin à Belfort), un jeune homme de 18 ans a été interpellé à Dijon dans le cadre de l'enquête ouverte à Paris pour menace de destruction.

Trahi par son adresse IP

Cette arrestation est le fruit d'un travail d'enquête poussé de l'Office central de lutte contre la cybercriminalité (OCLCTIC). À la suite d'investigations techniques, les agents de l'Office sont parvenus à retrouver l'adresse IP du jeune homme, ce qui a ensuite permis de remonter sa trace.

Selon les premiers éléments de l'enquête divulgués par Europe 1, le jeune homme est suspecté d'avoir aidé à rendre les appels téléphoniques anonymes et non pas de les avoir passés lui même. Les coups de fil anonymes étaient en effet localisés dans un premier temps aux États-Unis en raison d'une fausse domiciliation

Du matériel informatique et du cannabis saisis

À l'issue d'une perquisition effectuée au domicile du suspect, les enquêteurs ont saisi des clés USB, du matériel informatique et plus grave, des vidéos pédopornographiques ainsi que des plants de cannabis.

Le suspect est déjà connu des services de police. Il a notamment été impliqué dans un trafic de stupéfiants en 2013. Il semblerait que le père du jeune homme ait également été placé en garde à vue. Rappelons que ce matin, 2000 personnes ont dû être évacuées du lycée Follereau de Belfort à la suite d'une fausse alerte à la bombe. Un groupe de hackers baptisé Evacuation Squad s’est également fait connaître sur internet en proposant un service de fausses alertes par téléphones.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article