Melun : un violeur récidiviste, interné en psychiatrie, retrouvé après une cavale

Par , publié le
Faits Divers Policiers français. Photo d'illustration.
Policiers français. Photo d'illustration.

Un récidiviste de plusieurs "viols aggravés" a été arrêté par la police dans la région lyonnaise après près de deux semaines de cavale.

Un violeur récidiviste âgé de 41 ans  et condamné à 18 ans de prison s'était échappé d'un hôpital psychiatrique en Seine-et-Marne. La cavale de ce violeur a duré 16 jours.

D'après La République de Seine-et-Marne, l'homme a été interpelé dimanche dans la région lyonnaise lors d'un banal contrôle où les policiers ont découvert qu'il était en possession d'un couteau et de stupéfiants.

Un violeur récidiviste était en cavale pendant 16 jours

L'individu décrit comme potentiellement dangereux avait donné une fausse identité aux forces de l'ordre qui l'avaient arrêté. Mais d'après une source proche du dossier, les empreintes digitales de ce dernier ont été confondues. Les policiers ne savent toujours pas pourquoi il s'était rendu dans la région lyonnaise. L'homme de 41 ans doit être entendu cet après-midi.

Le parquet précise que le violeur récidiviste a été transféré à Melun où il fait désormais l'objet de nouvelles poursuites judiciaires pour "évasion".

Une évasion d'un hôpital psychiatrique

Toujours selon la même source proche du dossier, le quarantenaire doit purger une peine de 18 ans pour de multiples "viols aggravés". Il a été transféré dans un hôpital psychiatrique en raison de son état psychique. Il était placé "en observation" lorsqu'il a décidé de s'évader le 24 juillet dernier.

Le violeur récidiviste condamné depuis 2005 "avait forcé la fenêtre de sa chambre" grâce à "une plaque dans les toilettes" avant de s'échapper de l'hôpital psychiatrique. Une fois arrivé en bas de sa chambre située au 1er étage, il a franchi un grillage et a disparu avant que l'alerte n'a été déclenchée.

Crédits photos : jbor / Shutterstock.com

Partager cet article