Melania Trump aurait menti sur un diplôme, elle ferme son site

Par , publié le | modifié le
International Melania Trump, femme du candidat républicain.
Melania Trump, femme du candidat républicain.

Après l'affaire du plagiat d'un discours de Michelle Obama, la femme de Donald Trump est cette fois accusée d'avoir menti sue ses diplômes universitaires.

Melania Trump, épouse du milliardaire et candidat républicain à la course à la Maison-Blanche, a clôt son site internet. La cause ? Une nouvelle accusation de malhonnêteté, cette fois au sujet de l'obtention d'un diplôme universitaire.

Une nouvelle anicroche qui survient après l'affaire du plagiat d'un discours de la femme de Barack Obama datant de 2012, et qu'elle avait prononcé lors de la convention républicain de Cleveland. Problème : elle avait assuré l'avoir rédigé seule.

Melania Trump, une biographie en ligne sujette à caution

Sur le site melaniatrump.com (fermé depuis le début de cette nouvelle polémique et qui pointe désormais vers le site Trump.com), figurait une biographie du mannequin d'origine slovène. Dans con curriculum vitae, était mentionnée l'obtention d'un "diplôme de design et d'architecture dans une université de Slovénie". En réalité, cela fait déjà quelques mois que le lièvre avait été levé : pour faire court, elle n'aurait jamais ni obtenu, ni même passé un tel examen. Elle n'a pas terminé ses études, appelée par sa carrière de mannequin.

Mais depuis la polémique du plagiat, celle du diplôme refait surface, et Melania Trump s'est vue contrainte de fermer son site. Jeudi soir, sur Twitter elle explique : "le site en question a été créé en 2012 et a été supprimé car il ne reflète pas avec exactitude mes affaires actuelles et mes intérêts professionnels".

Une biographie non-officielle comme départ de l'affaire

A l'origine, une biographie écrite par Bojan Pozar et Igor Omerza mentionne ceci : "Plus tard, après sa rencontre avec Donal Trump et l'officialisation de leur union, elle raconta aux médias qu'elle avait obtenu un diplôme d'architecture et de design. Une initiative qui a très certainement été décidée en concertation avec Trump et ses soutiens, puisqu'ils souhaitaient désespérément donner l'image d'une mannequin slovène qui ne serait pas seulement belle, mais aussi intelligente et bien éduquée", analysent-il.

D'après eux, elle aurait quitté l'université dès la première année, ainsi qu'elle aurait échoué à deux examens.

Crédits photos : Debby Wong / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus