"La Meilleure Boulangerie de France" : Norbert Tarayre redécouvre le pain

Par , publié le
Télévision Norbert Tarayre
Norbert Tarayre

Remplaçant de Gontran Cherrier aux côtés de Bruno Cormerais dans la saison 2016 de "La Meilleure Boulangerie de France", Norbert Tarayre estime qu'à ses yeux, le métier de boulanger est finalement assez peu considéré.

C'est en ce lundi 22 août que La Meilleure Boulangerie de France repart au fournil pour sa saison 2016. Dès 17h30, les téléspectateurs de M6 pourront découvrir un nouveau binôme constitué de Bruno Cormerais et Norbert Tarayre, qui remplace ainsi Gontran Cherrier.

Auprès de nos confrères de L'Express, le cuisinier découvert dans Top Chef saison 3 raconte qu'avec Bruno Cormerais, meilleur ouvrier de France, il aurait pu se trouver face à quelqu'un d'ennuyeux. Et de s'être aperçu que le boulanger n'était pas de ce genre-là : "Bruno parle du pain tous les jours. Il ne s'en rend même plus compte. Je pensais que c'était la cuisine qui avait le monopole de la culture. Je me suis rendu compte que le pain en apportait une nouvelle."

Norbert remplace Gontran dans "La Meilleure Boulangerie de France"

Norbert reconnait que les premières semaines de tournage lui ont demandé de fournir un effort certain : "Il y a une réalité du métier, c'est que les boulangers se lèvent de très bonne heure. Bruno Cormerais est prêt à 5 heures du matin. Impossible pour moi ! Je ne vous cache pas que les premières semaines, je n'ai pas beaucoup dîné. Et puis j'ai trouvé le rythme."

"En fait le pain est magique"

Pour le natif d'Orange, le métier de boulanger est assez peu valorisé du fait de son importance négligeable dans les recettes engrangées : "Le boulanger, dans la restauration, c'est le dernier mec qu'on paye. Parfois on le rémunère en retard, parfois pas du tout... Ce n'est 'que' du pain. Ce n'est pas la matière la plus mise en valeur, car elle est incluse dans nos menus et que ce n'est pas celle qui nous rapporte de l'argent, comme une bouteille de vin. Donc on n'y prête pas attention."

L'aventure du programme a cependant permis à Norbert de redécouvrir le pain et d'en apprécier ses joies : "Moi, je ne bouffais que du pain de mie ou du pain acheté au centre commercial. Depuis la deuxième semaine de tournage, on [NDLR : la famille de Norbert] fait l'effort de se lever le matin et ça égaye la vie. C'est con, mais un bon pain, une tartine, ça change la vie. Il y a des choses auxquelles on ne prête plus attention, mais en fait le pain est magique. Ça apporte autant de gaieté que des fleurs !"

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus