Médicaments génériques : plus de 9 Français sur 10 en sont satisfaits

Par , publié le
Santé Mieux prescrire, et plus de médicaments génériques, voilà ce que préconise l'Assurance maladie.
Mieux prescrire, et plus de médicaments génériques, voilà ce que préconise l'Assurance maladie.

À l'occasion du lancement d'une campagne de sensibilisation sur les génériques, la ministre de la Santé Marisol Touraine a affirmé que ces médicaments sont utilisés par près de 8 Français sur 10 et que plus de 90% d'entre eux en apparaissent satisfaits.

Marisol Touraine chercherait-elle à prêcher des convertis ou bien à convaincre une minorité de Français du recours aux médicaments génériques ? La ministre de la Santé vient en effet de lancer une campagne nationale d'information sur ces traitements déjà fort utilisés dans l'Hexagone.

Comme rapporté par nos confrères du Figaro, Mme Touraine a ainsi affirmé, en se basant sur une enquête de l'institut BVA, que "78% des Français utilisent les génériques et 93% en sont satisfaits". La campagne sera l'œuvre de l'action combinée de l'Assurance maladie (Cnamts) et de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Touraine : une campagne pour les médicaments génériques

Cette démarche de sensibilisation prendra la forme de spots diffusés à la télévision (du 27 septembre au 18 octobre sur les chaînes nationales) et sur les ondes radios, une information allant également être présente sur des affiches et sur la toile. Le but de la manœuvre, confirmer autant que faire se peut la confiance des patients et des prescripteurs envers ces médicaments.

La ministre en a profité pour rappeler que le générique est "un médicament moins cher mais tout aussi sûr et efficace". Leur validation progressive par les Français a "permis de réaliser sept milliards d'euros d'économies" sur cinq ans.

7 milliards d'euros d'économies en 5 ans

La maison de la mise en place de cette campagne pourrait finalement s'expliquer par un désir du gouvernement de rattraper un certain retard sur le sujet. Marisol Touraine a en effet indiqué qu'en dépit d'un usage massif de ces médicaments, la France demeure malgré tout "derrière" d'autres pays européens en matière d'adoption des génériques.

De plus et comme le révélait BVA en février dernier, si 86% des pharmaciens sont conscients de l'existence de génériques efficaces pour traiter le cancer, seuls 47% des patients et 64% des médecins généralistes se disent également informés sur la question.

Crédits photos : Maxal Tamor/shutterstock.com

Partager cet article