Médecins de garde : un numéro unique d'accès en janvier ?

Par , publié le
Santé Photo d'illustration. Une femme médecin.
Photo d'illustration. Une femme médecin.

Trouver un médecin de garde en France devrait prochainement devenir plus facile de par l'instauration, en janvier prochain au plus tard, d'un numéro unique d'accès.

Dans un décret daté du 22 juillet et publié dimanche dans les colonnes du Journal Officiel (JO), on apprend que sera prochainement instauré un numéro unique d'accès aux médecins de garde. Et le texte numéro 3 de décrire "la mise en place d'un numéro d'appel national d'accès à la permanence des soins ambulatoires".

S'il est indiqué que l'entrée en vigueur de ce texte est censée avoir lieu "à la date de mise en service du numéro national de permanence des soins, constatée par arrêté du ministre chargé de la santé", la marge apparaît relativement longue puisque l'application du décret peut intervenir "au plus tard dans un délai de six mois suivant la publication du décret".

116-117 : un numéro unique d'accès national aux médecins de garde

Ce qui signifie que le 116-117 pourra être composé, dans le pire des cas excluant l'annulation du décret, dans la vingtaine de janvier 2017. L'instauration de ce numéro découle de la problématique suivante : actuellement, pour trouver un médecin de garde en soirée ou le week-end, en dehors des heures d'ouverture des cabinets médicaux, plusieurs manières de procéder ont été mises en place par les Agences Régionales de Santé (ARS).

Le 15 demeure réservé aux urgences

L'un de ces moyens de contacter un médecin de garde dans les conditions énoncées ci-dessus est d'utiliser le numéro des urgences, soit le 15. D'autres ARS ont quant à elles établi leur propre système. Il convient de préciser que le 116-117 sera un numéro gratuit et que le 15 demeurera pour sa part réservé aux urgences, permettant ainsi de soulager quelque peu le service d'aide médicale urgente (SAMU).

Dans le décret signé conjointement par le Premier ministre Manuel Valls et la ministre de la Santé Marisol Touraine est d'ailleurs indiqué que "le directeur général de l'agence régionale de santé détermine lequel de ces deux numéros est utilisé au plan régional".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article