Médecine : Un nouvel organe découvert dans le corps humain

Par , publié le | modifié le
Sciences
Des chirurgiens au bloc opératoire - photo d'illustration

Des chercheurs de l’University Hospital Limerick en Irlande viennent de découvrir un 79e organe dans le corps humain.

Alors que depuis le 1er janvier 2017, tous les Français sont donneurs d’organes par défaut, ils pourront rajouter l’un d’entre eux sur la liste des dons possibles. En effet, grâce aux recherches des chercheurs de l'University Hospital Limerick en Irlande, un nouvel organe a été découvert dans le corps humain : le mésentère.

Un nouvel organe dans le système digestif

Les résultats de cette découverte ont été publiés dans la revue scientifique The Lancet Gastroenterology & Hepatology. Ce nouvel organe est situé dans le système digestif de l’être humain. Le mésentère n’était pas inconnu de la science, mais il n’était pas encore répertorié comme un organe en tant que tel.

Pour vous faire une idée de ce qu’est le mésentère, il s’agit d’un repli du péritoine, la membrane qui tapisse la cavité abdominale. Cet organe prend la forme d’un tube étroit qui « relie l’intestin à la paroi de l’abdomen et l’iléon et le jéjunum de l’intestin grêle. »

Le mésentère « redécouvert »

En plus de devenir un nouvel organe, le mésentère s’est révélé sous un nouveau jour auprès du professeur JCalvin Coffey, premier chercheur à avoir découvert ce nouvel organe. Très longtemps, les chercheurs pensaient que le mésentère était fragmenté en plusieurs parties. Mais grâce aux recherches du professeur Coffey et de ses équipes, on apprend que c’est un organe continu à la structure très complexe, remettant en cause des centaines d’années d’études.

Grâce à ces travaux, il sera désormais plus simple de connaître le mésentère et ainsi, traiter les troubles et les maladies qui y sont liés. Les chercheurs précisent qu'il y a tout de même encore beaucoup à apprendre sur cet organe. Le corps humain compte désormais 79 organes depuis cette découverte.

Crédits photos : wavebreakmedia/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus