Mayotte : mise en examen d'un maître d'école coranique pour viol

Par , publié le
France Photo d'illustration
Photo d'illustration

Un maître d'école coranique de Mayotte de 34 ans a été mis en examen pour viol. Il aurait ainsi abusé de plusieurs de ses élèves féminins âgées de 3 à 12 ans.

Lundi soir à Mayotte, un maître d'école coranique a été interpellé et placé en garde à vue après que sept familles aient déposé plainte à son encontre pour viol. Une démarche commune ayant pour origine des confidences faites par une élève de cet instituteur à sa grande sœur, il y a de cela une semaine.

Et c'est après que cette grande sœur ait rapporté à ses parents ces informations de viols présumés que la police a été alertée et des plaintes, déposées. Le site Mayotte 1ère nous informe que ce maître d'école coranique de 34 ans, qui avait à sa charge une soixantaine d'élèves depuis plusieurs années, aurait profité de sorties aux champs pour abuser sexuellement de ses élèves âgées de 3 à 12 ans. Si la culpabilité du suspect reste à démontrer, des examens pratiques sur les petites filles ont confirmé qu'elles avaient bien subi des viols.

Soupçonné de viol sur ses élèves d'école coranique : un instituteur risque jusqu'à 20 ans de prison

Le procureur de la République Joël Garrigue a fait savoir que plusieurs autres familles pourraient se joindre à celles ayant décidé de poursuivre l'instituteur : "On est en train de rechercher le plus grand nombre de victimes possibles, il y a un certain nombre de petites filles qui ont déjà été entendues, qui ont été examinées à l'hôpital, ce qui nous a permis de voir que cet homme avait à priori commis à la fois des faits d'agressions sexuelles mais aussi des faits de viols... il risque jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle."

Un homme suspecté d'avoir voulu quitter le territoire

M. Garrigue révèle apprend par ailleurs que depuis le début de l'année, Mayotte a enregistré des plaintes en augmentation de 40% concernant des viols ou des agressions sexuelles. Il est à noter que plusieurs parents n'ont pas caché leur soulagement de voir ce maître d'école maîtrisé par les autorités, celui-ci ayant ainsi été suspecté d'avoir voulu quitter le territoire. Après avoir été présenté au juge mercredi après-midi, il était attendu qu'une détention provisoire soit prononcée à l'égard du suspect, de même que l'ouverture d'une information judiciaire pour viol et agression sexuelle.

Crédits photos : © Pixabay / Public domain

Partager cet article

Pour en savoir plus