Masaya Nakamura, le "père de Pac-Man", est mort

Par , publié le
Jeux vidéo
Pac-Man et un fantôme

Le fondateur de Namco à l'origine de la licence Pac-Man est décédé le 22 janvier dernier.

Même si vous n’êtes pas du genre à être accro aux jeux vidéo, vous connaissez forcément cette petite boule jaune à l’appétit insatiable poursuivie par des fantômes.

Lancé en 1980, Pac-Man est devenu l’un des symboles forts de l’univers vidéoludique. Derrière cet emblème de la pop culture se cache un homme, Masaya Nakamura, qui vient de nous quitter à l’âge de 91 ans.

Pac-Man orphelin

Cette triste information a été relayée dans un communiqué publié par le groupe Bandai-Namco.  Masaya Nakamura s’est éteint le 22 janvier dernier à l’âge de 91 ans.

Celui que l’on nomme le « père de Pac-Man » n’a pas toujours officié dans le jeu vidéo. En 1955, l’homme a créé sa société et se lançait grâce à deux chevaux de bois mécaniques installés sur le toit d’un grand magasin.

Plus tard, l’entreprise devenue « Namco » se spécialisera dans le domaine vidéoludique et sera également à l’origine de la construction de parcs à thème. En 2005, Namco fusionnera avec le géant japonais du jouet Bandai.

Des licences mondialement connues

Si Pac-Man restera à tout jamais comme le chef-d’œuvre de Namco, la marque est également réputée pour être le premier constructeur à proposer une borne d’arcade multijoueurs mettant jusqu’à 8 joueurs en compétition avec Final Lap en 1987.

La marque est également connue pour ses licences mythiques du jeu vidéo telles que Ridge Race, Tekken, Soul Blade ou encore Time Crisis.

Depuis la fusion avec Bandai, Masaya Nakamura occupait le poste honorifique de conseiller spécial. Dans les années 1990, il s’était aussi lancé dans le cinéma et avait été producteur de plusieurs films.

Crédits photos : Diego Moya / Wikimedia Commons

Partager cet article