Marseille : un interne en médecine suspecté de djihadisme arrêté en Turquie

Par , publié le
France
Illustration. Un véhicule de la police.

Un internet en chirurgie de l’hôpital de la Timone à Marseille a été arrêté en Turquie peu avant Noël. Il menaçait régulièrement de commettre des attentats en France sur Twitter.

Selon les informations de nos confrères de La Provence, l’homme déclarait régulièrement vouloir commettre des attentats sur le sol français.

Un jeune interne en médecine de l’hôpital de Marseille a été arrêté en Turquie juste avant les fêtes de Noël. Il a été remis à la justice française.

Des menaces sur les réseaux sociaux

C’est notamment à cause de ses déclarations effectuées sur les réseaux sociaux, dont Twitter, que l’homme était dans le collimateur de la sous-direction antiterroriste (SDAT). Ce dernier menaçait souvent de commettre des attentats dans l’Hexagone et consultait également des sites web faisant l’apologie du terrorisme.

Son comportement a été signalé par d’autres internautes, ce qui a permis de lancer une enquête. L’homme a finalement été interpellé en Turquie avant d’être remis aux enquêteurs français de la SDAT dans les Hauts-de-Seine.

Interne à l’hôpital de la Timone

Sans ce comportement étrange sur internet, cet interne en chirurgie orthopédique à l’hôpital de la Timone à Marseille n’aurait pas forcément éveillé les soupçons. Selon ses collègues avec qui il travaillait depuis 3 ans, il s’agissait d’un homme « intelligent, professionnel et passionné », mais aussi « taciturne et solitaire ». 

Un comportement qui tranche avec celui du « type très inquiétant » décrit par les enquêteurs de la SDAT. Pour le moment, l’enquête n’a pas permis de déterminer si l’homme était en Turquie pour rejoindre les rangs du groupe terroriste État islamique.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus