Marseille : Un homme de 23 ans abattu à l'arme automatique

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Des policiers sur les lieux du règlement de comptes dans les quartiers Nord de Marseille, le 26 avril 2015
Des policiers sur les lieux du règlement de comptes dans les quartiers Nord de Marseille, le 26 avril 2015

Un homme de 23 ans a été abattu hier soir dans une cité des quartiers nord de Marseille. Depuis le 1er janvier, c'est la 13e personne tuée par balle dans l'agglomération marseillaise.

Les jours se suivent et malheureusement se ressemblent dans le macabre dans les quartiers nord de Marseille. Alors que l’Équipe de France de Football remportait son deuxième match de l’Euro 2016 au Stade Vélodrome, un homme a été abattu par un tir d’arme automatique dans le 13e arrondissement de Marseille, avenue Camille-Corot.

Nouveau règlement de compte macabre à Marseille

Les faits se sont déroulé aux alentours de 22 h 15 dans le 13e arrondissement selon les informations du quotidien local La Provence. La victime, âgée de 23 ans, a été abattue de plusieurs balles dans le corps. Des impacts à la tête et au thorax ont été relevés par les secours arrivés sur les lieux après la fusillade. L’homme était déjà décédé à leur arrivée.

Plusieurs témoins racontent avoir entendu des tirs en rafales provenant très certainement d’armes automatiques. Plusieurs hommes auraient pris la fuite après la fusillade. Selon les premiers éléments de l’enquête, le jeune homme était connu des services de police pour des affaires liées au trafic de stupéfiants. Une enquête a été confiée à la PJ de Marseille pour déterminer les circonstances exactes de la fusillade.

14 morts dans des règlements de comptes depuis janvier

Si le règlement de compte est avéré, il s’agira de la 14e personne tuée dans les rues de Marseille dans ce type d’affaires depuis le débit de l’année 2016. À titre de comparaison, il y avait eu 19 morts dans des affaires de ce type dans les Bouches-du-Rhône l’an dernier.

Au rythme où vont les choses, l’année 2016 risque donc d’être bien plus meurtrière dans les rues de la cité phocéenne.

Crédits photos : © AFP Bertrans Langlois

Partager cet article

Pour en savoir plus