Marseille : Le Conseil Municipal enterre le projet de la Grande Mosquée

Par , publié le
France Grande mosquée de Marseille

Le Conseil Municipal de Marseille vient de voter l’annulation du bail pour le terrain qui devait accueillir la future Grande Mosquée de la ville.

En 2007, la mairie de Marseille attribuait un bail de 50 ans pour un terrain de 8000 m2 dans le 15e arrondissement de la ville pour le projet de la Grande Mosquée de Marseille.

Ce lundi 3 octobre marquera un coup dur pour la communauté musulmane de la cité phocéenne, car le Conseil Municipal vient de décider la résiliation du bail consenti.

Annulation du bail de la Grande Mosquée de Marseille

Alors que le chantier de la Grande Mosquée devait se terminer en ce mois de septembre 2016, le mois d’octobre lui aura donné le coup de grâce. Avant le vote, le Maire de la ville Jean-Claude Gaudin (Les Républicains) annonçait « Le bail est caduc, le permis de construire est caduc, ce n’est pas la peine d’aller plus loin ». L’élu a ensuite soumis au vote le rapport 235 qui demandait la « résiliation du bail emphytéotique administratif conclu par la Ville de Marseille au bénéfice de l’association La Mosquée de Marseille pour l’édification d’une mosquée ».

Selon Le Point, des membres de l’opposition ont voté contre ce rapport, notamment la sénatrice socialiste Samia Ghali.

Une première pierre et puis plus rien

Si la décision a de quoi choquer la communauté musulmane, le projet n’a jamais dépassé le stade de la première pierre déposée en 2010. Pire encore, l’association Mosquée de Marseille, avec qui le bail avait été signé, a cumulé 3 ans de retard de loyers, soit 62 000 euros de dettes auprès de la mairie. Des difficultés financières qui l’ont empêché de lancer les travaux de construction, le terrain étant aujourd’hui à l’abandon. Dernier coup dur en date, le permis de construire avait été annulé en Octobre 2011.

En attendant un éventuel nouveau projet de Grande Mosquée, les 70 000 musulmans pratiquants de Marseille vont devoir se tourner vers les 70 mosquées et salles de prières officiellement recensées. L’association Grande Mosquée de Marseille s’est engagée à rembourser sa dette auprès de la mairie de Marseille d’ici à la fin de l’année.

Partager cet article

Pour en savoir plus