Marseille : le Vieux-Port a vu vert

Par , publié le | modifié le
Environnement vieux-port marseille

Jeudi après-midi, une nappe de liquide verte a été observée ans dans les eaux du Vieux-Port de Marseille. Il s'est depuis avéré qu'il s'agissait d'un colorant inoffensif pour l'être humain mais déversé pour une raison encore inconnue.

À quand remonte ce déversement suspect et comment s'est-il opéré ? Des recherches sont actuellement en cours afin d'apporter des réponses concrètes à ces interrogations. Jeudi en fin d'après-midi, les eaux du Vieux-Port de Marseille ont ainsi adopté une curieuse couleur verte qui n'est pas passée inaperçue.

BFMTV.COM rapporte que cette nappe de liquide n'a pas mis longtemps à se rapprocher des bateaux de plaisance. Il a fallu patienter jusqu'à l'arrivée, sur les lieux, des marins-pompiers de la ville pour apprendre que ce fameux liquide s'écoulait d'une conduite d'eau pluviale.

Pollution : un barrage dressé dans le Vieux-Port de Marseille

Cet écoulement menaçant de s'étendre toujours plus, les marins-pompiers ont dressé un barrage de 30 mètres de long pour contrarier le danger. Ceci fait, ils se sont ensuite livrés à des prélèvements. L'opération nous est détaillée par le Bataillon : "Nous avions sur place des véhicules de détection, d'identification et de prélèvement, qui permettent d'identifier plus de 150.000 substances en quelques minutes".

Et de préciser que ces moyens offrent des interventions aux délais réduits  : "Cela nous permet d'apporter une réponse très rapide aux autorités lors d'une catastrophe technologique, qu'elle soit d'origine radiologique, chimique ou biologique."

Colorant vert : une origine actuellement recherchée

Quelques minutes auront suffi pour déterminer le liquide en question : un colorant d'apparence classique qui serait inoffensif. Il est évidemment à souhaiter que ce caractère anodin concerne aussi bien les personnes qui entreraient au contact de l'eau que l'eau en elle-même.

Des recherches sont en tout cas actuellement conduites dans le but d'établir l'origine de l'écoulement. Le directeur de la Seramm (Service d'Assainissement Marseille Métropole) Yves Fagherazzi semble d'ailleurs avoir son idée sur la question : "À priori, quelqu'un a renversé un bidon dans le réseau du centre-ville". Tout en rassurant sur la fréquence de ce type d'incident : "Heureusement, ce genre d'événement est tout à fait exceptionnel."

Crédits photos : Tiia Monto / Wikimedia Commons

Partager cet article

Pour en savoir plus