Des marques de cigarettes prochainement interdites en France ?

Par , publié le
Actualité Illustration. Des cigarettes.
Illustration. Des cigarettes.

Le Figaro laisse entendre que Marisol Touraine préparerait un décret visant à l'interdiction dans notre pays de plusieurs marques de cigarettes.

Le Figaro lâche ce matin une petite bombe en annonçant que dans un avenir proche, certaines grandes marques de cigarettes pourraient bientôt se voire interdites de commercialisation en France. A l'origine de cette menace prise très au sérieux par les industriels, un décret de loi dont la ministre de la Santé est l'instigatrice.

Lucky Strike, Fortuna, Gitanes,... menacées d'interdiction ?

D'après le quotidien, ce sont les noms qui sont directement visés : Gitanes, Gauloises, Vogue, Lucky Strike, Marlboro Gold, News,... feraient la promotion du tabac. Plus clairement, Marisol Touraine se baserait sur un nouvel article du Code de la Santé publique (L3512-21) indiquant que les emballages ne peuvent en aucun cas aider "à la promotion d'un produit du tabac ou inciter à sa consommation en donnant une impression erronée quant aux caractéristiques, effets sur la santé, risques ou émissions de ce produit". Concrètement, des noms comme Vogue ou News seraient liés à la jeunesse, la version Gold de Marlboro ou Fortuna renverraient quant à elles à la réussite sociale.

Toujours selon Le Figaro, ce décret de loi serait "en cours d'examen au Conseil d'Etat". Le bureau des pratiques addictives aurait constitué "une série de catégories servant de critères pour l'évaluation des marques ou dénominations commerciales au regard de l'article L35123-21".

Les industriels inquiets

Dans son article, Ivan Letessier évoque le fait que les pontes de Seita, Philip Morris, British American Tobacco et JTI, qui représentent une grande majorité du secteur du tabac, ont adressé une lettre au premier Ministre le 8 juillet dernier, "Au regard de la gravité et de l'urgence de la situation". Le chef de l'Etat et 3 autres ministres, dont celle de la Santé, sont également destinataires de la missive, dont l'objet est la demande d'un rendez-vous.

Crédits photos : Bildagentur Zoonar GmbH/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus