Mark Zuckerberg "imblocable" sur Facebook : pas un cas isolé

Par , publié le
Web
Le patron de Facebook, ici à Deauville en 2011, serait convoqué devant un tribunal iranien.

Il est impossible de bloquer le patron de Facebook Mark Zuckerberg sur son propre réseau social. Renseignements pris, cette impossibilité d'exclure l'activité du PDG de son journal découlerait d'un grand nombre de blocages déjà opérés à son encontre.

Que l'on soit abonné ou non à son actualité sur Facebook, le patron du réseau social Mark Zuckerberg bénéficie d'un bouclier parant toute tentative de blocage émise en sa direction. En initiant cette demande, les inscrits à la plate-forme se voient pourtant signifier les conséquences potentiellement négatives d'une telle action.

Il est ainsi indiqué, en reprenant le cas du PDG de Facebook, qu'en le bloquant, celui-ci ne pourra plus "voir ce que vous publiez sur votre Journal", "vous identifier", "vous inviter à des évènements ou groupes", "démarrer une conversation avec vous" ou encore, dans sa grande générosité, "vous ajouter dans sa liste d’amis".

Facebook : Mark Zuckerberg favorisé sur sa plate-forme ?

Et il a apparemment fallu attendre le week-end dernier pour se rendre compte qu'il n'était pas, ou plus, possible de bloquer Mark Zuckerberg sur sa propre plate-forme. Toute tentative se soldant ainsi par le message suivant : "Ce profil ne peut pas être bloqué pour l’instant. Vous pouvez signaler les Pages et les profils si vous pensez que ceux-ci ne respectent pas nos Conditions d’utilisation. Si vous pensez voir ceci par erreur, dites-le nous."

On pouvait alors imaginer que, du fait de son statut de fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg était par conséquent imperméable à tout blocage. Il apparaît toutefois que cela n'est pas le cas.

Le PDG du réseau social déjà grandement bloqué

Un porte-parole de Facebook a ainsi envoyé le courriel suivant au site anglophone Mashable, expliquant que Mark Zuckerberg ne bénéficie pas d'une protection unique à sa personne : "Ce message d'erreur n'est pas spécifique à un seul compte en particulier. Il apparaît lorsqu'une personne a été bloquée un certain nombre de fois. Dans de très rares situations, une campagne virale se développera en incitant beaucoup de gens à bloquer à tort la même personne. Le but de ce système est de protéger l'expérience délivrée pour les personnes ciblées par de telles campagnes. Nous nous efforçons constamment d'améliorer nos systèmes et nous nous penchons de près sur celui-ci." Une nouvelle affaire à suivre, donc.

Crédits photos : Frederic Legrand / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus