Manuel Valls accuse Sarkozy de "trumpisation" de sa campagne, l'ex-Président répond

Par , publié le
Politique Manuel Valls à Dakar
Manuel Valls à Dakar

Depuis Dakar, Manuel Valls a vilipendé la campagne médiatique de Nicolas Sarkozy, le premier Ministre appelant à un débat de qualité entre la droite et la gauche.

En déplacement pour 24 heures à Dakar (République du Sénégal), Manuel Valls souhaite que le débat politique s'élève en France et demande à sortir de la "trumpisation", ciblant sans forcément le citer les méthodes de Nicolas Sarkozy qu'il accuse de mimétisme entre provocations et polarisation.

"Je ne sais pas s'il y a quelque chose de commun entre Nicolas Sarkozy et Donald Trump" : Manuel Valls

Manuel Valls :
"Je ne sais pas s'il y a quelque chose de commun entre eux (entre Sarkozy et Trump -NDLR). Mais le propre des populismes, c'est une saillie par jour pour créer les conditions de dérapage, de tension. Et c'est dangereux parce qu'il entraîne une partie de la droite dans ces débats. Et c'est pour cela que je parle de trumpisation".

Valls veut sortir de cette surenchère par la qualité du débat. "J'appelle à un débat de qualité. Si on considère qu'il y a une menace terroriste majeure (...) et qu'il y a un risque majeur lié au populisme et à l'extrême droite, alors le débat entre la gauche et la droite doit être d'un certain niveau", détaille-t-il.

"En permanence vous voulez caricaturer les choses" : Nicolas Sarkozy

De son côté, Nicolas Sarkozy s'étonne d'être "comparé" à Donald Trump. "Qu'est-ce que j'ai à voir avec Monsieur Trump ?", questionne sur BFM TV l'ancien Président de la République. "Vous me faites penser aux mêmes, qui en 2007, faisaient campagne contre moi. À l'époque, j'étais comme Bush", assène le candidat Les Républicains.

Et Sarkozy de conclure vers les journalistes : "Vous voulez quoi ? En permanence vous voulez caricaturer les choses. En permanence" (…).

Crédits photos : Capture écran compte Twitter @manuelvalls

Partager cet article

Pour en savoir plus