Manif pour tous : de retour dimanche dans les rues

Par , publié le
Société
Manif pour Tous du 24 mars 2013

Le dimanche 16 octobre 2016, les militants de la Manif pour tous défileront de nouveau dans les rues, un mouvement appelé à se concentrer, cette fois-ci, sur le thème de la filiation.

On l'attendait pour ce mois d'octobre, et c'est effectivement demain dimanche 16 que La Manif pour tous effectuera son retour dans les rues, deux ans après sa dernière mobilisation d'ampleur. En octobre 2014, plusieurs dizaines de milliers de personnes (500.000 d'après les organisateurs, quelque 70.000 selon la police) avaient défilé contre l'ouverture du mariage aux couples homosexuels.

Le mouvement saura-t-il autant séduire pour sa seconde grande sortie à Paris ? Dans tous les cas, l'information a apparemment été conséquemment transmise, l'organisation ayant en effet signifié que des tracts ont dû être réimprimés pour toucher toujours plus de potentiels adhérents au mouvement.

Filiation : le thème de La Manif pour tous de dimanche

Cité par nos confrères de Ouest-France, le vice-président de La Manif pour tous Albéric Dumont voit cette nouvelle manifestation comme "un événement majeur de l'année en cours". Les militants lui apparaissent par ailleurs véritablement joyeux, eux "qui attendent depuis longtemps de battre le pavé".

Plus de trois ans après la loi Taubira, promulguée en 2013, le mariage homosexuel rencontre une opposition moins prononcée au sein de la population française, ce qui peut ainsi expliquer que pour sa marche de dimanche, la Manif pour tous souhaite mettre l'accent sur la filiation.

Jean-Frédéric Poisson sera de la marche

L'organisation annonce la présence demain de quatre personnalités de droite : le candidat à la primaire de la droite et du centre Jean-Frédéric Poisson, le député de la Drôme Hervé Mariton, la députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen et le député de l'Essonne Nicolas Dupond-Aignan.

Soient uniquement des politiques de droite (et d'extrême droite dans le cas de Mme Le Pen), alors qu'aucun responsable de gauche n'est semble-t-il prévu pour participer à la marche. Une observation dont ne s'étonne pas la présidente de la Manif pour tous Ludovine de la Rochère : "Normal, c'est plutôt à droite que certains veulent réécrire la loi Taubira".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus