Manger, boire de l'eau : tout ceci est inutile pour contrer la gueule de bois

Par , publié le
Santé L'alcool tue 3,3 millions dans le monde chaque année
L'alcool tue 3,3 millions dans le monde chaque année

Une étude menée par des scientifiques néerlandais et canadiens est catégorique : pour éviter la gueule de bois, rien ne sert de boire de l'eau, ou de se restaurer. Il n'y a qu'une solution...

Qui n'a jamais dit "Mange un peu, ça épongera", ou encore "Bois de l'eau entre chaque verre d'alcool" nous jette la première pierre. Des années, des décennies que ces astuces pour prévenir la gueule de bois se propagent de génération de fêtards en génération de fêtards. Même certaines revues en vantent les vertus. Mais en fait, non.

Pas de différence entre boire de l'eau ou pas

Les chercheurs en pharmacologie ont suivi 825 étudiants néerlandais. Ils ont été séparés en trois groupes : l'un ne consommait que de l'alcool, l'autre avait mangé copieusement après s'être alccolisé, et le dernier intercalait des verres d'eau entre chaque verre d'alcool.

La conclusion ? Si s'alimenter en eau et en nourriture permet de ressentir un meilleur bien-être général, la différence n'est pas assez marquée avec ceux ne buvant que de l'alcool. Pour Joris Verster de l'Université d'Utrecht, et véritable spécialiste de la gueule de bois, "Boire de l'eau aide à lutter contre la sensation de soif et de bouche sèche, mais n'a pas d'effet sur les maux de tête, le mal-être et la nausée". Et voilà pour le mythe, qui s'écroule aussi certainement qu'un fêtard tomberait de son tabouret de bar.

La seule solution contre la gueule de bois

Et attention, ce n'est pas fini. Mr Verster nous livre le Graal du Secret de la Lutte contre la Gueule de Bois... Êtes-vous prêts ? "D'après nos analyses à ce stade, le seul moyen d'éviter la gueule de bois est de boire moins d'alcool". C'est aussi simple que ça, et c'est beau comme une vérité de Monsieur de La Palice. Mais cela a le mérite d'être clair.

Pour autant, la gueule de bois n'a pas révélé tous ses mystères, comme l'explique le Pr. Verster : "Les recherches montrent qu'il ne s'agit pas seulement de déshydratation. Nous savons que le système immunitaire est impliqué, mais avant de connaître l'origine de la gueule de bois, nous ne trouverons probablement pas de remède efficace". 

Crédits photos : Kzenon/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus