"Mallory" : Philippe Caroit n'exclut pas que la fiction devienne série

Par , publié le
Télévision Philippe Caroit dans "Mallory"
Philippe Caroit dans "Mallory"

France 3 lance ce soir "Mallory", une nouvelle fiction policière que Philippe Caroit, qui y interprète le personne principal, envisage de voir éventuellement évoluer en série en cas de succès d'audience.

Suite à la mort de son jeune subordonné qu'il considérait presque comme son fils, le commandant Joseph Mallory entreprend de retrouver les assassins du capitaine Lemoine. Et s'il entend s'impliquer très personnellement dans cette affaire, Joseph aura à composer avec la remplaçante du capitaine, la compétente Raphaëlle Lindberg envoyée de Paris pour superviser l'enquête.

Voilà le pitch de la fiction policière Mallory que France va lancer ce soir sur son antenne à 20h55. À cette occasion, nos confrères du Figaro se sont entretenus avec Philippe Caroit, qui interprète à l'écran le personnage du commandant Mallory. Le comédien décrit ce dernier comme "un flic qui aime bien faire cavalier seul au boulot" et qui subit sa solitude plus qu'autre chose.

Philippe Caroit : Mallory, "un personnage qui me parlait assez bien"

Et d'ajouter s'être senti proche de ce personnage torturé par la mort d'un ami et son impuissance face à la disparition de sa femme et de sa fille. Philippe Caroit révèle d'ailleurs qu'il avait pratiqué de la trompette dans sa jeunesse et qu'il a repris des cours pour coller au mieux à son personnage, particulièrement féru de cet instrument : "Et j'espère bien continuer si le pilote devient une série... J'adore la musique, je joue du piano, des percussions... J'ai toujours aimé l'énergie du rock."

"C'est difficile de décider de ne pas jouer de flic aujourd'hui à la télé"

Quand on lui demande s'il n'est pas quelque peu lassé d'incarner des policiers (comme ce fut le cas dans Les Bœuf-carottes et R.I.S Police Scientifique), le comédien répond que l'offre télévisée actuelle ne va finalement pas vraiment au-delà de ce type de personnages : "C'est le métier qui touche à la plus grande variété d'univers possibles. Je pourrais être œnologue, médecin... Mais vous trouvez que c'est plus cohérent un œnologue enquêteur qui se retrouve sur les lieux d'un crime chaque fois qu'il met le pied dans une vigne? (Rires.) C'est plus le caractère du personnage qui est intéressant que son métier. D'autant plus que dans nos fictions, ils sont un peu glamour. Et puis c'est difficile de décider de ne pas jouer un flic aujourd'hui à la télé. Il n'y a que ça comme rôles..."

Crédits photos : France 3

Partager cet article

Pour en savoir plus