Malaise de Muriel Robin : l'humoriste reconnait avoir eu "une embolie pulmonaire"

Par , publié le
People Muriel Robin
Muriel Robin

Près d'un mois après un malaise survenu sur scène, l'humoriste Muriel Robin avoue avoir eu "une embolie pulmonaire", tout en assurant qu'elle reprendra du service à la rentrée.

Le 29 mai dernier, Muriel Robin était prise d'un malaise qui l'aura contrainte à interrompre la représentation de la pièce Momo qu'elle assurait alors au Théâtre de Paris. Le jour même, l'humoriste s'était voulue rassurante sur les réseaux sociaux en indiquant ainsi n'avoir besoin que de "quelques jours de repos" avant de remonter sur les planches.

Il y a une dizaine de jours, on apprenait toutefois, via un communiqué de presse émanant du théâtre, que "Muriel Robin, en accord avec la direction du Théâtre de Paris, doit prolonger son repos afin de récupérer totalement". Signifiant notamment l'annulation de toutes les représentations de Momo prévues au sein de l'établissement. Il était cependant confirmé que l'humoriste allait prendre part à la tournée française de la pièce dès janvier prochain, en compagnie de François Berléand.

Muriel Robin : "J'ai d'abord parlé de grosse fatigue pour rester discrète"

Et c'est dans un récent entretien accordé à Paris Match que Muriel Robin a révélé ce qu'il en était véritablement : "J'ai fait une embolie pulmonaire. Le corps fabrique un caillot de sang qui remonte. S'il est gros, il bouche le cœur ; s'il éclate en plusieurs morceaux, il vient obstruer les artères des poumons. Dans les deux cas, on meurt. Le mien s'était ­séparé en deux, on dit 'caillots bilatéraux', et j'avais donc deux petits morceaux de chaque côté du cœur. J'ai fait une poussée de fièvre en arrivant aux urgences, ce qui leur a mis la puce à l'oreille. Sinon, ils m'auraient vite rangée dans la catégorie malaise vagal. Il a fallu que je reste allongée à l'hôpital, que je ne bouge plus pour éviter que les caillots ne se déplacent."

Michèle Laroque avait gardé le secret

Quant à la raison de ce malaise, l'humoriste ne se l'explique pas, ajoutant qu'il est "très fréquent" qu'une embolie pulmonaire se déclare sans circonstances particulières. Et quand Michèle Laroque (avec qui Muriel Robin va monter sur scène avec Pierre Palmade pour Ils s'aiment depuis 20 ans) déclare avoir gardé le secret depuis plusieurs semaines, sa collègue explique le pourquoi de cette révélation tardive :

"Parce que j'ai d'abord parlé de grosse fatigue pour rester discrète, mais aujourd'hui de nombreuses rumeurs circulent et, surtout, je vis très mal qu'on puisse croire que j'ai fait sauter vingt-neuf représentations de 'Momo' pour un coup de fatigue. Je désire dire, aussi, qu'avec ce genre de symptôme, il ne faut pas hésiter à aller aux urgences, à faire des examens. Après une embolie, on doit s'arrêter entre un et trois mois. J'ai pris quinze jours et je suis sous anticoagulants pour six mois, peut-être pour un an, peut-être pour la vie. Au moins je suis tranquille. Il faut encore que je retrouve l'énergie mais je m'en sors bien, merci la vie. Je serai prête pour jouer avec vous en septembre et pour reprendre la tournée de 'Momo' en janvier."

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article