La majorité des français ne croit pas à l'optimisme du gouvernement

Par , publié le
Politique Manuel Valls et François Hollande
Manuel Valls et François Hollande

Selon le dernier baromètre EcoScope d’OpinionWay, la majorité des Français ne jugent pas les mesures économiques du gouvernement suffisantes pour redresser la barre.

La gestion des attaques du 13 novembre par le Président de la République François Hollande et son gouvernement ont eu des effets immédiats. La cote de popularité du Président et de son Premier ministre a considérablement augmenté suite à cette période plus que délicate.

Après la vague d’émotion qui a envahi la France, il est temps de revenir aux affaires politiques courantes pour le gouvernement qui compte bien surfer sur ce regain d’image pour regagner la confiance des Français. Mais selon un sondage du cabinet OpnionWay pour Le Figaro, BFM Business et Axys consultants, il semblerait que les Français peinent toujours à croire aux promesses du gouvernement.

Les Français doutent encore de la politique de François Hollande

La 12e vague de l’EcoScope d’OpinionWay est sans appel pour François Hollande. Concernant les prévisions de croissance de PIB de 1,5 % prévue sur l’exercice 2016, 67 % des personnes interrogées jugent cette prévision surestimée (77 % chez les sympathisants de droite, 90 % pour les partisans du FN). Du côté du PS, on est confiant puisque 48 % des proches du parti jugent cet objectif réalisable.

Concernant la politique de réduction du déficit public à 3,3 % du PIB d’ici à la fin 2016, 85 % des Français ne croient pas que cela soit réalisable. Cette fois, il y a moins de disparité dans les chiffres, car même du côté des sympathisants du PS, on est 71 % à juger cet objectif impossible.

La courbe du chômage ne s’inversera pas selon les français

Concernant l’un des dossiers prioritaires de François Hollande, à savoir l’inversion de la courbe du chômage, 48 % des Français pensent que cette dernière va au contraire augmenter. 36 % pensent que le chômage va stagner en 2016 et seulement 15 % des sondés croient en une inversion de la tendance.

Les Français ne s’attendent pas non plus à payer moins d’impôts. 84 % des personnes interrogées ne voient pas les impôts baisser cette année. Pourtant, pour 38 % des Français, c’est la mesure à conduire en priorité. Ce sondage a été réalisé les 16 et 17 décembre par questionnaire auto-administré en ligne, auprès d’un échantillon de 1.007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

Crédits photos : Frederic Legrand / Shutterstock.com

Partager cet article