Maisons de retraite : un besoin de places qui s'accélère

Par , publié le | modifié le
Société 3 retraités.  Photo d'illustration.
3 retraités. Photo d'illustration.

Les lits manquent dans le secteur des maisons de retraite. Et avec une population qui va en vieillissant, cette carence pourrait bien encore s'intensifier.

85 ans, c'est l'âge moyen d'entrée en maison de retraite en France, selon une enquête publiée par KPMG en 2014. Certes, ce chiffre est en constante augmentation (4 à 5 ans de plus qu'il y a 25 ans), mais il ne va pas sans un vieillissement de la population qui s'accélère également.

1,4 million de Français en perte d'autonomie en 2040

A l'heure actuelle, le taux d'occupation moyen des établissements atteint 96%, secteurs public et privé confondus; des établissements qui sont au nombre de plus de 10.000. Et les projections démographiques de l'INSEE datant de 2010 soulignent qu'en 2060, 32% de la population française sera âgée de plus de 60 ans (contre 23% en 2010), et 11% d'au moins 80 ans (contre 5% cette même année).

Ce vieillissement de la population, la secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie Pascale Boistard a déclaré à nos confrères des Echos que "La France se prépare. C'est pour cela que nous avons voté une loi d'adaptation de la société au vieillissement parce que nous sommes responsables". Elle rappelle en outre : "Nous avons créé 25.000 places supplémentaires dans les maisons de retraites médicalisées, nous avons aussi développé le renforcement de l'aide à domicile et les départements pilotes de ces politiques publiques ont reçu l'entièreté des budgets depuis le mois d'avril et le mette en oeuvre actuellement pour renforcer l'aide à domicile pour les personnes âgées. Plus de 80% d'entre elles souhaitent vieillir le plus longtemps possible chez elles".

Aider les familles à s'orienter vers une maison de retraite : l'exemple Cap Retraite

Mais pour celles qui ne peuvent ou ne veulent demeurer à domicile, le choix d'un établissement s'impose, et cela n'est pas toujours évident pour les raisons de suroccupation citées plus haut, et malgré les efforts des autorités. Des entreprises peuvent toutefois apporter une aide concrète. Exemple avec l'une d'elles, Capretraite, qui propose gratuitement de mettre en relation les maisons de retraite et les familles. Et ce, grâce à des conseillers expérimentés et depuis 1994. C'est ainsi que que pour la seule année dernière, plus de 100.000 familles ont pu etre accompagnées.

Mais aussi, Cap Retraite se définit comme un acteur-clé de l’accompagnement des séniors. A ce titre, elle dispose de nombreuses ressources de tous types pour répondre aux questions de l'entourage des personnes âgées.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus