Le Maire voudrait que les écoliers français se disent "Put..n je suis français ! C'est la classe !"

Par , publié le
Politique Bruno Le Maire interviewé par le YouTubeur Hugo Travers
Bruno Le Maire interviewé par le YouTubeur Hugo Travers

Le candidat à la primaire de la droite et du centre Bruno Le Maire s'est illustré de curieuse manière lors d'un entretien accordé à un YouTubeur, en déclarant ainsi souhaiter que les écoliers français se disent "Put..n je suis français ! C'est la classe !"

La fierté d'être Français est un sujet visiblement cher au député Les Républicains (LR) de l'Eure Bruno Le Maire. Ce dernier n'était toutefois pas spécialement attendu pour aborder le sujet dans les circonstances observées depuis mercredi sur la toile.

Le candidat de la primaire de la droite et du centre est ainsi apparu dans une vidéo dans laquelle on le voit accorder un entretien de plusieurs dizaines de minutes au YouTubeur Hugo Travers. Et de s'être livré (à 14:30) à un comparatif entre les enfants américains et français pour exprimer son sentiment sur l'identité hexagonale.

Fierté française : Le Maire se livre à Hugo Travers

"N'importe quel petit Américain [se dit] : 'Put..n, être américain c'est la classe !' Il est fier. Moi je voudrais que n'importe quel Français, dans n'importe quelle école de France, se dise : 'Put..n je suis français ! C'est la classe !'"

Un langage assez peu châtié donc qui a pu surprendre de la part du candidat à la primaire. Sur le réseau social Twitter, l'élue de Magny et soutien à Alain Juppé Aurore Bergé a semblé se désoler des mots employés par Bruno Le Maire : "Et pour que chaque enfant retrouve - put..n - la fierté de la langue française. #WTF"

"Je parle à un YouTubeur jeune donc je parle 'le jeune'"

Celle qui est aussi directrice conseil pour l'Agence Hopscotch a de même prêté au député de l'Eure une intention de séduire un jeune électorat par l'usage d'un terme, insultant, que ce dernier emploierait forcément de manière fréquente : "Je parle à un youtubeur jeune donc je parle 'le jeune' donc je dis 'put..n'."

Il semblerait d'ailleurs que Bruno Le Maire valide ces propos en particulier puisqu'il a lui-même publié l'extrait de l'interview sur son compte Twitter, et d'y avoir même ajouté des sous-titres. Les réactions depuis laissées à cette publication font toutefois état d'un rejet global des internautes de ce double "put..n".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article