Maigrir : Dormir plus de 6 heures pour perdre du poids

Par , publié le | modifié le
Sciences Régime
Régime

Pour maigrir, certains vont parfois chercher des recettes miracles, se priver de manger, s’imposer un régime draconien et se déchaîner dans une salle de sport. Au final, il suffirait de dormir paisiblement pour maigrir plus facilement.

Maigrir, c’est le thème favori de toutes les émissions télévisées. Des nutritionnistes sont invités pour tenter de donner la recette miracle qui permettra aux femmes et aux hommes de perdre des kilos. Un régime alimentaire équilibré et varié combiné à une pratique sportive permet de brûler des calories et donc de maigrir. Une étude d’origine canadienne montre qu’il suffit parfois d’utiliser des concepts très simples pour favoriser la perte de poids. Ainsi, une personne qui dort plus longtemps à davantage de chances de maigrir. Cette enquête révèle que les individus qui dorment moins de 6 heures par nuit ont tendance à grossir. Le sommeil est une activité sédentaire et va à l’encontre de tous les discours des nutritionnistes, pourtant les auteurs de l’étude Angelo Tremblay et Jean-Philippe Chaput ont déclaré que « le sommeil devrait à l’avenir être intégré dans un ensemble de recommandations qui se concentrent d’ordinaire sur le régime et l’activité physique ».

Cette étude publiée dans la revue Canadian Medical Association Journal met en avant des mécanismes essentiels. Le sommeil a en effet un rôle pour la gestion de la faim. Le cerveau va donc altérer la production des hormones présentes (cortisol, ghréline, leptine) dans la régulation de l’appétit. Ainsi, le sommeil aura un impact sur l’efficacité d’un régime alimentaire. Les scientifiques à l’origine de cette enquête se sont attardés sur une publication faite en 2010. Des personnes devaient pendant 14 jours dormir entre 5h30 et 8h30 par nuit. À la fin de ce délai, les chercheurs ont constaté que les individus qui avaient dormi plus de 6 heures perdaient de la graisse corporelle.

Avec cette nouvelle enquête canadienne, 17 hommes et femmes ont été suivis pendant une semaine. La moitié devait dormir selon son rythme habituel et l’autre devait respecter une consigne, celle de dormir que les 2/3 du temps habituel. Les scientifiques observaient ainsi chaque matin leur consommation calorique. Au réveil, ceux qui avaient eu une nuit très courte ont eu un réel appétit. Ils ont ainsi déduit que le sommeil pouvait contribuer à la perte de poids « À l’avenir, les outils de dépistage des troubles du sommeil devront être davantage utilisés par les médecins ». Si vous souhaitez maigrir, vous savez désormais qu’un sommeil de qualité accroît de 33% vos chances de perdre du poids.

Crédits photos : AlexAnnaButs/Shutterstock.com

Partager cet article