Mafia : onze proches du chef de Cosa Nostra arrêtés en Italie

Par , publié le
International Photo d'illustration. Une pieuvre
Photo d'illustration. Une pieuvre

En Sicile, onze personnes suspectées d'être proches de Matteo Messina Denaro, chef de l'organisation mafieuse Cosa Nostra ont été arrêtées.

Ils sont au nombre de onze. Onze personnes suspectées, selon la police italienne, d'appartenir au cercle proche de Matteo Messina Denaro, considéré comme le dauphin de Toto Riina ou Bernardo Provenzano, anciens patrons de l'organisation mafieuse Cosa Nostra. Si les deux derniers sont en prison, Messina Denaro est quant à lui en fuite depuis 1993.

Ils ont été interpellés dans les régions de Trapani et de Palerme, situées en Sicile.

Coup de filet contre la Mafia en Italie

Vito Gondola, âgé de 77 ans, figure parmi les interpellés. Cet ancien boss est suspecté d'être à la tête du système permettant à Matteo Messina Denaro de communiquer. Comment cela ? Principalement grâce à des pizzini, qui sont des messages rédigés sur papier. Par messages codés, les ordres ou instructions sont ainsi donnés aux membres des cellules mafieuses. Ainsi, Vito Gondola informait-il par des phrases de ce genre : "je t'ai mis la ricotta de côté, tu viens plus tard". Ces messages se trouvaient sous une pierre située dans une ferme de la région de Trapani, papiers qui devaient être détruits par le feu après que les destinataires en avaient pris connaissance.

Matteo Messina Denaro, condamné à perpétuité

Pour ses implications dans les attentats de Rome et Florence en 1993, Messina Denaro a été condamné à la perpétuité. Le Parisien rappelle que celui qui est surnommé Diabolik avait un jour déclaré : "Avec les personnes que j'ai tuées, je pourrais remplir un cimetière".

Angelino Alfano, ministre de l'Intérieur italien, a utilisé Twitter pour déclarer que "L'Etat gagne, la mafia perd". Matteo Renzi, à la tête du gouvernement, a publié ce statut via Facebook : "Merci aux enquêteurs, forces de l'ordre et tous les représentants de l'Etat pour le coup porté à l'organisation mafieuse (...) Je vous remercie au nom du gouvernement. En avant pour la capture du boss en fuite".

Crédits photos : earl53 / morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus