Madagascar : le Premier ministre Ravelonarivo appelé à quitter son poste

Par , publié le | modifié le
International Jean Ravelonarivo
Jean Ravelonarivo

Alors que vendredi après-midi, la présidence du Madagascar signifiait la démission de son Premier ministre Jean Ravelonarivo, il se sera avéré que ce dernier n'avait pas encore quitté le gouvernement lors de l'annonce. Un départ pourtant imminent si ce n'est déjà opéré.

Sur les cimes de l'État de Madagascar s'est dessiné un imbroglio dont la journée de vendredi a probablement délivré l'illustration la plus éloquente. En début d'après-midi, à 14h00, le palais présidentiel exprime auprès de la presse la démission du Premier ministre Jean Ravelonarivo et de son gouvernement :

"Est acceptée la démission qui est présentée par le Premier ministre Jean Ravelonarivo en son nom et au nom du gouvernement de la République. Le présent décret entre immédiatement en vigueur dès sa publication par émission radiodiffusée ou télédiffusée. Signé Hery Rajaonarimampianina."

Ravelonarivo : le Premier ministre de Madagascar veut servir et non "se servir"

Nos confrères de RFI rapportent que trois heures plus tard, M. Ravelonarivo a pris la parole dans le palais du Premier ministre, une déclaration à laquelle les médias étaient également conviés. Il a alors fait savoir que le matin même, le président de la République Hery Rajaonarimampianina lui avait demandé de démissionner.

Et de poursuivre en ajoutant : "Je n’ai pas encore déposé ma démission." Si cette phrase pouvait être traduite par un refus, même temporaire, de se soumettre à la volonté de l'exécutif, le Premier ministre a toutefois fait savoir juste après qu'il n'entendait pas perturber plus longtemps le fonctionnement de son pays : "Mais vu les circonstances, vu l’intérêt supérieur de la nation, vu ma volonté de servir Madagascar et non pas de se servir, je vais lui remettre cette lettre de démission en temps voulu et opportun".

Un nouveau gouvernement à attendre

On apprend de même que vendredi soir, plusieurs ministres contactés par téléphone apparaissaient surpris par cet enchaînement d'annonces. Lesquelles devraient donc aboutir à la désignation prochaine d'un nouveau gouvernement et d'un successeur à Jean Ravelonarivo. Le mystère plane cependant sur le moment qui sera choisi pour opérer de tels changements, ainsi que sur l'identité des nouveaux arrivants.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus