Pour Macron, les opposants au mariage pour tous ont été "humiliés"

Par , publié le

Dans un entretien à L'Obs, le candidat fait un bilan mitigé du quinquennat Hollande. Et il pointe le fait que selon lui, les anti-mariage pour tous n'ont "pas été entendus".

Le candidat d'En marche! à la présidentielle a accordé un entretien à L'Obs, dans lequel il revient sur les 5 années de présidence Hollande. Si généralement il dresse un bilan critique de sa méthode, il pointe en particulier l'épisode du mariage pour tous, pendant lequel il estime que ses ennemis ont été "humiliés".

"Même ses choix, il n'a pas su les expliquer"

Globalement, M. Macron juge que l'"Une des erreurs fondamentales de ce quinquennat a été d'ignorer une partie du pays qui a de bonnes raisons de vivre dans le ressentiment et les passions tristes".

Et il a un exmple précis à apporter, celui de l'opposition au mariage pour tous. Selon lui, "il ne faut jamais humilier, il faut parler, il faut 'partager' des désaccords. Sinon des lieux comme le Puy-du-Fou seront des foyers d'irrédentisme". Pour autant, s'il se dit "en désaccord total avec le politique" avec son créateur Philippe de Villiers, tout comme avec Eric Zemmour d'ailleurs, il "admire l'entrepreneur culturel".

Macron compare la présidence Hollande à un tableau

"Lorsqu'on s'écartera de la présidence Hollande comme d'un tableau pointilliste, on dira que ce n'était pas si mal et que c'était un bon peintre. Dommage qu'il n'ait pas su justifier son coup de pinceau et raconter ce qu'il voulait dessiner", nuance cependant celui qui a été ministre de l'Economie sous sa présidence.

Quant à lui-même, candidat à la présidentielle ? "Etre candidat à la présidence, c'est avoir un regard et un style (...) Mon regard est tourné vers là où je veux emmener les Français".

Partager cet article