Macron de nouveau appelé à "jouer collectif" par Le Drian

Par , publié le
Politique Jean-Yves Le Drian invité de RTL le 14 juillet 2016
Jean-Yves Le Drian invité de RTL le 14 juillet 2016

Interrogé jeudi sur son sentiment vis-à-vis d'Emmanuel Macron et de son premier grand meeting, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a une nouvelle fois appelé son collègue de l'Économie à "jouer collectif" pour avoir une chance de gagner.

S'il n'est pas sur toutes les lèvres, le sujet est au moins présent dans tous les esprits s'intéressant un minimum à la vie politique. Mardi, le ministre de l'Économie Emmanuel Macron tenait ainsi le premier grand meeting de son mouvement "En marche".

Et son discours d'avoir semblé être celui d'un futur candidat à la présidentielle. Position d'apparence délicate pour celui qui occupe actuellement un poste notable au sein du gouvernement de François Hollande. Invité jeudi de non confrères de RTL, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a donné son sentiment sur la question.

Le Drian sur Macron : "s'il joue tout seul, il marque pas"

"Sur Emmanuel Macron, ma position est très simple, ma position est très claire : moi je fais partie d'une équipe gouvernementale. Et dans une équipe, puisqu'on sort de l'Euro, il y a un entraîneur qui est le chef de l'État. Qui donne le cap, qui donne la ligne.

Il y a un capitaine, c'est Manuel Valls. C'est lui qui anime l'équipe. Et puis il y a des joueurs qui doivent jouer collectif. Et le meilleur joueur, [...] s'il joue tout seul, il [ne] marque pas. Donc moi je souhaite qu'Emmanuel Macron soit bien dans le collectif de l'équipe. En tout cas, c'est mon souhait."

Une mise à garde qui se répète

On se souviendra que M. Le Drian n'avait pas attendu l'Euro pour émettre la même métaphore, en ayant ainsi déjà appelé en avril dernier son collègue de l'Économie à ne pas oublier qu'il évolue à l'intérieur d'une équipe gouvernementale : "La seule remarque que je pourrais faire, parce que je suis presque le doyen de ce Conseil des ministres, [...] c'est que la vie politique et en particulier lorsqu'on est membre d'un gouvernement, c'est un peu comme au football [...] : il faut jouer collectif sinon on ne gagne pas".

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus