M6 met en ligne une nouvelle vidéo sur l’altercation entre Bernard de la Villardière et des jeunes lors de "Dossier Tabou"

Par , publié le
Société
Bernard de la Villardière à Sevran

Lors de la première du magazine d'enquête d'M6 "Dossier Tabou", Bernard de la Villardière avait eu une altercation avec des jeunes de la ville de Sevran. La chaîne M6 vient de dévoiler une nouvelle vidéo.

Diffusé le 28 septembre avec un sujet sur l’islam radical, "Dossier Tabou" aura immédiatement fait le buzz dans les médias après que son présentateur Bernard de la Villardière eu une empoignade avec des jeunes de la ville.

Afin d'éclairer le public et montrer réellement ce qu’il s’est passé, M6 vient de mettre en ligne un nouveau document précédent cet accrochage.
Sur ce document, ont aperçoit le journaliste Bernard de la Villardière parler aux jeunes très poliment, avec tact, alors qu'il souhaite faire l'interview d'un imam.

"Bernard de la Villardière a été plus virulent avec nous que dans l'émission diffusée sur M6" : Des jeunes de Sevran

Des jeunes présents durant l'altercation avaient expliqué au site Buzzfeed que Bernard de la Villardière avait été plus virulent avec eux que durant l'émission diffusée sur M6.
Ils avaient également expliqué :
"Lorsqu'on a vu les trois caméramans et l'animateur devant le propriétaire de la mosquée, on est allés les voir pour les saluer et pour avoir des précisions sur les motifs du reportage, sauf qu'aucun des journalistes n'a répondu à nos bonjours".

Notez qu'à la suite de "Dossier Tabou", Stéphane Gatignon le maire de Sevran a porté plainte pour des menaces de mort.
L'élu a envoyé un courrier à tous les habitants de sa commune dans lequel il explique le déferlement fait contre lui sur internet, sur Facebook, sur Twitter et sur le site de la ville.
Dans sa missive que s'est procurée la radio RMC, Stéphane Gatignon précise que "Lorsque l'on met bout à bout ces messages, ce sont de véritables appels au lynchage individuel, à la haine collective, à la guerre civile".

Crédits photos : capture vidéo compte Twitter @BFMTV

Partager cet article

Pour en savoir plus