Lyon : découverte de 750 grammes d'un puissant explosif

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Police nationale
Photo d'illustration. Police nationale

Jeudi, 750 grammes de Semtex ont été découverts dans un square de Lyon. Les premiers éléments communiqués semblent exclure une affaire terroriste.

La découverte a eu lieu jeudi à Lyon. Ont ainsi été repérés plusieurs centaines de grammes d'un puissant explosif, le Semtex. Une source proche de l'affaire évoque une quantité avoisinant le kilo, et ce serait effectivement 750 grammes de Semtex qui auraient été découverts.

Une autre source tend cependant à exclure la piste terroriste dans cette affaire : "A priori, on ne s'oriente pas sur une affaire de terrorisme, compte tenu des conditions de découverte et d'autres éléments." En ajoutant que la mise en place de l'état d'urgence et les perquisitions opérées dans ce cadre auraient conduit à la dissimulation des explosifs dans un lieu public.

750 grammes de Semtex découverts à Lyon : pas un dossier terroriste "à priori"

Cette affaire rappelle qu'il y a environ sept ans, ce sont 28 kilos de Semtex qui avaient été dérobés sur un site annexe d'un centre de déminage de la Sécurité civile, basé au fort de Corbas (sud-est de Lyon). Les explosifs retrouvés jeudi pourraient éventuellement appartenir à la quantité volée en 2008. Le Point rappelle que l'usage principal de cet explosif, conçu dans les années 60 en Tchécoslovaquie et présentant la particularité notable d'être pratiquement indétectable, est de neutraliser les munitions des deux guerres mondiales ne pouvant être transportées.

Un explosif utilisé dans l'attentat-suicide de Tunis

Le Semtex a néanmoins servi dans l'attentat-suicide commis le 24 novembre dernier à l'encontre d'un bus de la garde présidentielle tunisienne, une attaque ayant causé la mort de 13 personnes. Son utilisation par les mouvements terroristes est d'ailleurs très fréquente, le grand banditisme y ayant par exemple recours pour faire exploser des distributeurs de billets de banque. Ajoutons pour finir que le Semtex a une durée de vie d'environ 20 ans, que des chimistes ont tenté de raccourcir de manière à rendre l'explosif hors d'usage après quelques années. Il n'est cependant pas certain qu'ils aient touché au but.

Crédits photos : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus