Lyon : Un animateur périscolaire soupçonné d'attouchements

Par , publié le
Faits Divers
Photo d'illustration. Une cour d'école

Un jeune homme de 23 ans, animateur périscolaire dans une école de Lyon, a été mis examen ce mercredi. Il est suspecté d’avoir commis des attouchements sur des écolières.

Il aura fallu moins de 10 jours entre la découverte des faits et la décision de la justice. Selon les informations de nos confrères de France 3 Rhône-Alpes, un animateur d’activités périscolaires de 23 ans, également employé par l’Éducation nationale, a été mis en examen à Lyon pour « corruption de mineurs et agressions sexuelles ».

Attouchement et messages compromettants

Selon France-Bleu, les faits ont été signalés le 6 février dernier par l'une des victimes. Le jeune homme s’en serait notamment pris à deux jeunes filles âgées d’une dizaine d’années scolarisées dans une école située dans le 8e arrondissement de Lyon.

L’animateur périscolaire est notamment suspecté d’avoir commis des attouchements sur une écolière « par-dessus ses vêtements ». Il aurait également échangé des messages et des vidéos par téléphone avec ses victimes présumées.

Une cellule d’écoute

Selon une source proche de l’enquête, le suspect aurait contesté les faits et son casier judiciaire était vierge au moment de son recrutement. Il a été « suspendu de ses fonctions à titre conservatoire pour respecter la présomption d’innocence et surtout protéger les enfants » selon un communiqué de la municipalité lyonnaise qui emploie le jeune homme. Cela fait 3 ans que cet animateur périscolaire est en poste.

Un courrier a été envoyé à toutes les familles de l’école concernée le vendredi 10 février et depuis lundi, la mairie de Lyon a mis en place une permanence d’écoute composée d’assistances sociales et de psychologues à destination des élèves et des parents d’écoliers de l’établissement.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article