Lutte contre le cancer du sein : une tour Eiffel rose pour lancer "Octobre rose"

Par , publié le
Société La tour Eiffel, Paris
La tour Eiffel, Paris

En ce lundi 29 septembre à 20h00, la tour Eiffel se parera de la couleur rose pour lancer l'opération "Octobre rose", dont l'objectif est de lutter du mieux possible contre le cancer du sein.

Il est vrai que le mois de septembre a encore quelque portées à jouer. L'association "Le Cancer du sein, Parlons-en !" s'apprête cependant à prendre un peu d'avance pour lancer l'opération "Octobre rose", soit une trentaine de jours de sensibilisation et d'information  sur la lutte contre le cancer du sein.

Le lancement d'"Octobre rose" interviendra ainsi avec la coloration, lundi soir à 20h00, de la tour Eiffel en rose. Un évènement auquel assisteront l'état-major new-yorkais de même des dirigeants européens de The Estée Lauder Companies, instigateurs de l'opération conjointement avec la revue Marie-Claire.

"Octobre rose" : des villages d'information pour se renseigner sur le cancer du sein

Cette 22ème édition va marquer une première, celle de la mise en place de villages d'information ouverts de midi à 20h00. Nos confrères du Point précisent que ces villages permettront à tout un chacun d'aller au contact d'associations et de personnalités soutenant la lutte contre le cancer du sein et les victimes de la maladie. Seront également accessibles de la documentation, des ateliers, des conseils ou encore des animations et des débats.

50.000 nouveaux cas par an en France

Le cancer du sein cible une femme sur dix et 50.000 nouveaux cas sont observés chaque année en France. Et si l'inquiétude des malades va en diminuant conséquemment aux progrès de la recherche, il n'en demeure pas moins que le cancer du sein reste la première cause de mortalité chez les femmes de 35 à 65 ans. Le docteur Anne Vincent-Salomon, médecin pathologiste officiant à l'Institut Curie à Paris et présidente du comité scientifique de l'association "Le Cancer du sein, Parlons-en !", se veut néanmoins optimiste pour l'avenir : "Le nombre de cancers augmente, mais les chances de survie aussi. En la matière, la prévention et le dépistage précoce restent essentiels. Le dépistage est un formidable moyen pour prendre la maladie très tôt et avoir le dessus sur elle. Faire reculer l'épidémie est possible. C'est ensemble que l'on y arrivera !"

Partager cet article

Pour en savoir plus