L'utilité du fil dentaire remise en cause

Par , publié le
Santé Illustration. Les instruments d'un dentiste.
Illustration. Les instruments d'un dentiste.

L’usage du fil dentaire, inscrit dans les recommandations sanitaires aux États-Unis depuis 1979, vient d’être remis en question par l’agence Associated Press.

Il y a ceux qui l’utilisent régulièrement, et ceux qui frissonnent rien qu’à l’idée de le voir. Depuis les années 1980, le fil dentaire fait partie des recommandations d’hygiène buccale de la part des autorités sanitaires, notamment l’Union française de la santé buccodentaire (UFSBD).

Les États-Unis font également partie des pays recommandant l’usage du fil dentaire depuis 1979 et la pratiques a été adoptée par la majorité des américains. Mais, selon une enquête de l’agence Associated Press (AP) publiée en début de semaine, il n’existe aucune preuve tangible que le fil dentaire ait une réelle efficacité.

Le fil dentaire retiré des recommandations d’hygiène

Pour son étude, AP a mis le nez dans les recherches scientifiques de ces dix dernières années en épluchant 25 études sur le sujet. Ces dernières, qui comparaient notamment l’utilisation de la brosse à dents uniquement à une utilisation combinée avec du fil dentaire, n’ont jamais conclu que le fil dentaire était efficace à 100 %. Tout au plus, il jouit d’une efficacité « faible et très incertaine ».

Seules deux organisations américaines de dentistes, l’American Dental Association (ADA) et l’American Academy of Periodontology (AAP), se prononcent en faveur de l’usage du fil dentaire depuis toute ces années.

Les autres pratiques restent efficaces

L’AAP a cependant reconnu d’elle-même que les études sur la recommandation du fil dentaire ne s’appuyaient pas sur une méthode suffisamment fiable pour obtenir des résultats tangibles.

Si l’efficacité du fil dentaire est remise en question, AP précise que les autres pratiques comme un brossage régulier des dents ou encore mâcher un chewing-gum sans sucre après le repas restent valables.

Crédits photos : Robert Kneschke/shutterstock.com

Partager cet article