Luc Besson revend son activité multiplex

Par , publié le
Économie Luc Besson sur la plateau de "Malavita"
Luc Besson sur la plateau de "Malavita"

EuropaCorp et Gaumont Pathé sont en négociation exclusive portant sur la revente de l'activité multiplex du groupe de Luc Besson.

L'aventure multiplex n'aura duré que 3 ans pour EuropaCorp et Luc Besson. Le groupe a annoncé ce jour qu'il entrait en négociation exclusive avec Gaumont-Pathé  en ce qui concerne la cession de son activité multiplex.

En 2013, un multiplex avait ouvert au sein du centre commercial d'Aéroville, sur les communes de Tremblay-en-France et Roissy-en-France. Tandis qu'un autre, cette fois à Marseille, est en projet depuis 2005.

EuropaCorp : se recentrer sur son coeur de métier

Ces deux dernières années, la part de l'activité multiplex dans le chiffre d'affaires du groupe représentait 4%. Désormais, il veut se recentrer sur son coeur de métier, à savoir la production de films et la distribution d'oeuvres cinématographiques et de sériés télé.

Dès l'annonce de ce recentrage, le titre perdait 4% à la Bourse. Mais hier, il avait grimpé de 20% après l'annonce de l'entrée dans son capital du chinois Fundamental Fims, lequel en investissant 60 millions d'euros en devenait le deuxième actionnaire.

Le multiplex de Marseille toujours "en développement"

Mais revenons sur le cas du multiplex de Marseille. L'ouverture de ce projet de 14 salles de cinéma et de 3.000 places est sans cesse repoussé, alors qu'elle devait intervenir en 2011. Le groupe, aujourd'hui, indique que "La pose de la première pierre reste prévue pour janvier 2017".

Le report est dû à des recours et des changements de partenaires, lesquels sont à ce jour la SCI Euromarseille M et la Caisse des Dépôts.

Crédits photos : © Phototélé / Canal + / Jessica Forde

Partager cet article

Pour en savoir plus