Lot : un SDF condamné à deux mois ferme pour vol de pâtes et de riz

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. La justice.
Photo d'illustration. La justice.

Jeudi au tribunal correctionnel de Cahors, un SDF de 18 ans a été condamné à deux mois de prison ferme pour avoir volé des pâtes et du riz "par nécessité".

Pour l'avocate de ce jeune SDF, il est question ici d'une peine disproportionnée. Le prévenu, âgé de 18 ans, a ainsi été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Cahors à deux mois de prison ferme pour avoir volé des pâtes et du riz dans une maison de Figeac (Lot).

Nos confrères de ladepeche.fr rapportent que le jeune homme était également détenu à la prison de Lyon pour d'autres faits. C'est par visioconférence qu'il a tenté de justifier son vol de victuailles intervenu le 4 février dernier.

Condamné pour avoir volé des pâtes et du riz : "J'avais faim"

La présidente du tribunal, tout comme l'avocate du SDF Me Delhaye, s'est étonnée que, durant les quatre ans où le prévenu a été livré à lui-même, il n'a pu bénéficier de légitimes services relatifs à sa situation de mineur socialement abandonné.

Le jeune homme aura expliqué son geste par une simple intention de se nourrir : "J'avais faim. C'était un vol par nécessité." La substitut du procureur a cependant évoqué un certain nombre d'éléments présentés comme à charge.

Un autre Jean Valjean ?

"Le dossier a une autre dimension. On a retrouvé un pied de biche dans ses affaires. Il a d'anciennes pièces de monnaie que possédait son père et qu'il prétend garder en souvenir, comme des chaînes ayant appartenu à son ancienne petite amie. L'exploitation de son téléphone démontre qu'il a proposé la vente de ces bijoux à une personne qu'il appelle J.P. Les faits ont été commis en récidive. Je requiers 5 mois de prison."

Pour Me Delhaye, ces 5 mois apparaissaient encore bien trop au vu de la gravité des faits jugés : "Nous ne sommes pas dans un roman du XIXe siècle où l'on a condamné un homme à de la prison pour avoir volé du pain. Ce jeune homme est jugé pour avoir volé du riz et 5 kg de pâtes. Tout le reste est simplement supposé. On ne condamne pas quelqu'un sur des suppositions. Vous demandez 5 mois pour 5 kg de pâtes. Le tarif, c'est donc un mois par kilo !"

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus