Lot-et-Garonne : Le virus Zika une nouvelle fois diagnostiqué en Métropole

Par , publié le | modifié le
Santé Moustiques de type Aedes photographiés dans un laboratoire le 3 février 2016 à El Salvador au Salvador
Moustiques de type Aedes photographiés dans un laboratoire le 3 février 2016 à El Salvador au Salvador

L'infection au virus Zika a été diagnostiqué chez un homme d'une trentaine d'années qui revenait d'un séjour en Martinique et habitant dans le Lot-et-Garonne.

Le virus Zika continue son expansion. Un nouveau cas a été détecté dans l’hexagone. Un homme d’une trentaine d’années a été diagnostiqué dans le Lot-et-Garonne alors qu’il revenait d’un séjour en Martinique.

Le virus Zika dans le sud-ouest

Selon les informations de Sud-Ouest, cet homme qui réside au Mas-d’Agenais (Lot-et-Garonne) a été diagnostiqué par son médecin la semaine dernière. L’homme revenait d’un séjour d’une dizaine de jours en Martinique ou il aurait contracté le virus.

L’Agence Régional de Santé a été prévenue de ce cas de Zika comme le veut l’obligation de déclaration instaurée par décret le 5 juin 2016.

Des moustiques tigres chez le malade

Après enquête au domicile de l’homme infecté par le virus Zika, des moustiques tigres (Aedes aegypti) ont été retrouvé dans les environs de son domicile. En conséquence et pour prévenir la propagation de l’infection, une opération de démoustication va être lancée aujourd’hui dans un rayon de 200 mètres autour de l’habitation. Les voisins du malade seront également invités à prendre des mesures de précaution pour éviter la propagation du moustique facilitée par les conditions météo actuelles.

Ce cas de virus Zika n’est pas le premier en métropole. Selon l’Institut National de Veille Sanitaire (Invs), 36 cas ont été répertoriés entre le 1er mai et le 2 juin. Tous ces cas ont été importés après un séjour à l’étranger et aucun cas « autochtone » de malade infecté directement sur le territoire n’a été détecté dans l’Hexagone jusqu’à maintenant. Rappelons que dans la majorité des cas, le virus Zika provoque des symptômes bénins, sauf chez la femme enceinte avec un risque de microcéphalie chez le fœtus.

Crédits photos : © AFP/Archives

Partager cet article

Pour en savoir plus