Lot-et-Garonne : une fillette de 3 ans portée disparue

Par , publié le
Faits Divers
Photo d'illustration. Police nationale

Depuis dimanche après-midi, une petite fille de trois ans est portée disparue dans le Lot-et-Garonne. Pour le maire de la commune concernée, l'espoir de la retrouver saine et sauve est bien présent.

La disparition d'une petite fille de trois ans a été signalée dimanche après-midi par sa famille. Gardée par sa grand-mère dans la commune de Lougratte (Lot-et-Garonne), celle-ci explique l'avoir brièvement perdue de vue, quand d'autres témoignages parlent d'une enfant vue près du bloc sanitaire ou encore non loin des balançoires.

Comme le rapportent nos confrères de Sud Ouest, trois maîtres-nageurs qui assuraient la surveillance de la zone autorisée ont rapidement vidé le plan d'eau. Et pendant que les lieux étaient évacués, une importante mobilisation s'est mise en place, incluant notamment l'arrivée de pompiers, gendarmes, plongeurs et d'une brigade cynophile.

Disparition d'une fillette de 3 ans : aucune piste d'écartée

Outre la probabilité d'un accident aquatique, a également été envisagée la possibilité que l'enfant se soit cachée ou ait été enfermée. Les coffres de chaque voiture du site ont ainsi été ouverts et fouillés. Les recherches menées à l'intérieur du lac et de la zone de baignade ne donneront rien, et les militaires de se mettre à interroger la famille de la fillette et à imaginer toutes les hypothèses possibles. À noter que la mère de l'enfant était présente, au contraire de son père domicilié à Narbonne.

Les opérations ont été interrompues deux heures après le signalement de la disparition. L'adjudant-chef Delannoy de la caserne de Villeneuve a alors expliqué que "c'est désormais la gendarmerie qui va prendre les commandes des opérations de recherche. Nous avons mobilisé tous les effectifs disponibles, sans résultat pour l'instant."

Le maire de Lougratte confiant

Dimanche soir, le maire de la commune apparaissait confiant quant à l'issue des recherches : "À cet âge-là, elle n'a pas pu aller bien loin, et la zone de baignade est peu profonde. Il y a quelques années, un dispositif similaire avait été déployé, mais l'enfant avait été retrouvé en train de faire la sieste. Il n'y a plus qu'à espérer que ça soit aussi le cas."

Le capitaine de gendarmerie Huet pense de même que les déplacements de la fillette ont été limités, en signalant au passage le déploiement de la brigade de recherche de Villeneuve. Il va également s'agir de sonder le camping et les environs. Notons enfin que des gendarmes-plongeurs venus d'Arcachon dans la soirée se sont à leur tour lancés dans l'eau pour tenter de retrouver l'enfant, des investigations ayant été observées jusqu'à la tombée de la nuit.

Crédits photos : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus