Londres : un projet d'attentat terroriste déjoué grâce à The Sun ?

Par , publié le
International Londres sous la brume.
Londres sous la brume.

Selon The Sun, un enquêteur du tabloïd britannique infiltré au sein de l'EI aurait permis de déjouer un attentat terroriste prévu pour frapper Londres en ce samedi.

Dans un contexte actuel où L'État islamique (EI) semble enchaîner ses actes terroristes, on apprend que l'organisation aurait été trompée par le tabloïd britannique The Sun. Ce dernier révèle ainsi sur son site que l'un de ses enquêteurs aurait rejoint les rangs de l'EI après avoir été recruté par un responsable de Daesh en Syrie.

Ce journaliste infiltré aurait ainsi pris connaissance d'un projet d'attentat terroriste visant Londres, lequel était apparemment prévu pour frapper les forces armées britanniques durant un défilé donné en ce samedi dans la capitale britannique. Le lieu de l'attaque n'avait vraisemblablement pas été choisi au hasard puisque situé près de la caserne de Woolwich.

Grande-Bretagne : un enquêteur du Sun aurait empêché un attentat à la bombe

Or, le soldat anglais Lee Rigby, décapité en 2013 à Londres par deux individus d'origine nigériane, appartenait à cette caserne. Toujours selon The Sun, son enquêteur aurait été désigné pour fabriquer et poser une bombe préalablement déposée dans un autocuiseur, après avoir été instruit sur le sujet par Junaid Hussain, spécialiste ès piratage de l'EI.

Un défilé maintenu sous vigilance

Celui-ci aurait déclaré au journaliste vouloir "frapper les soldats dans leur propre pays", en terminant son discours par une justification explicite : "Ils pensent qu'ils peuvent tuer des musulmans en Irak et en Afghanistan, puis revenir au Royaume-Uni et être en sécurité. Nous allons les frapper durement. Par Allah, ton geste ne sera pas vain." L'enquêteur du Sun aurait ensuite alerté Scotland Yard du projet en question, permettant par la même occasion de déjouer l'attentat. Le défilé initialement prévu a été maintenu, même si les forces de l'ordre britanniques ont recommandé au public présent de se montrer vigilant. La Grande-Bretagne reste ainsi en alerte après qu'au moins cinq de ses ressortissants aient trouvé la mort vendredi lors d'un attentat survenu à Sousse, en Tunisie.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article