Le métro à l’arrêt pendant 24 heures à Londres suite à une grève

Par , publié le | modifié le
Transports Métro (Londres)
Métro (Londres)

Près de 20 000 employés du métro de Londres sont appelés à la grève depuis hier à 19 h 30. Le mouvement pourrait se prolonger jusqu’à vendredi 10 juillet. Des millions d'usagers sont touchés.

C’est un mouvement de grève sans précédent depuis 2002 qui frappe le métro londonien depuis hier à 19 h 30 (heure française). Pendant 24 h, le trafic sera très perturbé dans la capitale anglaise suite aux revendications des syndicats contre le service de nuit supplémentaire qui sera mis en place le weekend dès la rentrée de septembre.

Une hausse des salaires qui pose problème

Dans un communiqué publié mardi 7 juillet, le syndicat Transport for London (TfL) précise que le service pourrait être interrompu jusqu’à jeudi 18 h 30. Le mouvement pourrait se prolonger jusqu’à vendredi 10 juillet. Près de 20 000 employés sont appelés à faire grève et à stopper totalement le service.

Les revendications des syndicats portent sur le nouveau service de nuit le weekend qui sera instauré en septembre. Les salaires sont au cœur des négociations avec le gestionnaire du métro London Underground qui a déjà consenti à une hausse de 2 % jugée insuffisante par les organisations syndicales.

Négociations tendues

Finn Brennan, responsable du syndicat ASLEF précise que « Les propositions (de London Undergroud NDLR) ne règlent pas les problématiques liées à l‘équilibre à maintenir entre les heures de travail et le respect de la vie de famille ». « Des progrès doivent être faits, l’entreprise doit se montrer raisonnable et s’asseoir avec nous autour d’une table pour trouver une solution », ajoute-t-il.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a dénoncé une grève « inacceptable et injustifiable » pendant que le maire de Londres, Boris Johnson, estime de son côté que cette grève est un mouvement aux « motifs politiques ». Pour pallier le manque de « Subway », 200 bus supplémentaires ont été mis en place dans la capitale et les autorités invitent les Londoniens à privilégier le vélo pour se déplacer. Quoi qu’il en soit, il risque d’être très difficile de circuler dans Londres en cette fin de semaine.

Crédits photos : morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus