Londres 2012 Basketball : Les Braqueuses en demi-finale

Par , publié le | modifié le
Sport jeux olympiques 2012

Londres 2012, le Basketball est la discipline mise à l’honneur par l’équipe de France féminine. Malgré un départ quelque peu difficile, elles réussissent une remontée incroyable qui les transporte en demi-finale.

Londres 2012, le Basketball permet aux Françaises de briller après un match incroyable. Mardi, l’équipe affrontait les Tchèques. 11 minutes avant la fin du match, les Françaises sont dernières avec 13 points de retard (score 51/38). La capitaine, Céline Dumerc motive ses troupes et les joueuses enchainent les paniers pour un score final de 71/68 en faveur de la France. Pierre Vincent, le sélectionneur déclare à la fin de la rencontre « C’est le retour des Braqueuses », ce surnom leur avait été attribué après leur titre européen en 2009, les joueuses avaient une nouvelle fois créé la surprise.

Pierre Vincent est formel, avec une motivation pareille, les Français sont capables de battre toutes les équipes. Les joueuses accèderont donc au carré final des Jeux Olympiques et devront se défaire de la Russie jeudi. Les braqueuses ont donc toutes les chances de remporter une place pour cette finale puisqu’elles ont déjà battu les Russes. Tony Parker pourra donc prendre exemple sur cette fulgurante montée dans le classement, l’équipe de France masculine affronte l’Espagne en quart de finale mercredi.

Le Basketball est un sport collectif qui est intégré aux Jeux Olympiques en 1904 aux Jeux de Saint-Louis. Cette discipline reste très prisée aux États-Unis, les équipes féminines et masculines sont d’ailleurs incontournables. Elles arrivent souvent sur le podium pour décrocher au moins une médaille. En ce qui concerne la France, les femmes n’ont jamais réussi à intégrer l’une des trois premières places. Cette année, à Londres 2012, les braqueuses pourront peut-être marquer à jamais l’histoire des Jeux Olympiques.

Les Braqueuses, quelques heures avant le gain du match face aux Tchèques :

Partager cet article

Pour en savoir plus