Loiret : interception d'une lettre avec des timbres à l'effigie du maréchal Pétain

Par , publié le
France Photo d'illustration
Photo d'illustration

Mercredi, une factrice du Loiret a découvert une lettre affranchie avec des timbres à l'effigie du maréchal Pétain. Ceux-ci sont pourtant interdits en France.

La découverte a eu lieu dans le département du Loiret. Mercredi, alors qu'elle observe le courrier qu'elle est censée distribuer, une factrice remarque une lettre au profil pour le moins curieux. La missive est en effet affranchie avec des timbres à l'effigie du maréchal Pétain.

D'après nos confrères de France Bleu, ce fait n'aurait été que très rarement voire jamais constaté. Il faut dire que les personnes s'autorisant ce type d'affranchissement se veulent à l'encontre de la loi. Car ces timbres, émis entre 1941 et 1943, sont interdits sur le territoire français depuis la Libération.

Timbres de Pétain : une lettre envoyée le 2 juin 2015

On pourrait donc penser que la lettre a été envoyée il y a de cela des dizaines d'années, avant la condamnation de Pétain et la mesure d'indignité nationale prononcée à son encontre. Il n'en est visiblement rien puisque la missive a été envoyée le 2 juin dernier de Crozon (Finistère).

Un affranchissement incorrect à plus d'un titre

Outre l'usage de timbres à l'effigie de Pétain, l'expéditeur a également failli quant au coût de l'affranchissement. On apprend effectivement que la valeur des cinq timbres (en anciens francs) n'est pas de beaucoup supérieure à un centime, et qu'il en aurait donc fallu bien davantage pour parvenir aux 68 centimes réglementaires dans le cadre d'un envoi. Si le service juridique devrait finalement recevoir la lettre en lieu et place de son destinateur premier, cet affranchissement ne conduira vraisemblablement pas à des poursuites de la part de la Poste, même si cette décision revient désormais au Parquet. Plus précisément, le pli va terminer sa course au centre de La Poste de Libourne (Gironde), le seul autorisé à ouvrir légalement des courriers en dehors du destinataire.

Crédits photos : © Phototélé / 2014 Nilaya Productions

Partager cet article