L'OCDE livre le 3e examen environnemental de la France

Par , publié le
Environnement Photo de la pollution sur la Tour Eiffel et de Paris prise le 18 mars 2015
Photo de la pollution sur la Tour Eiffel et de Paris prise le 18 mars 2015

L’OCDE vient de publier son 3e Examen environnemental de la France. Des efforts sont à fournir pour améliorer la situation dans notre pays.

C’est l’heure des bilans de 10 ans de politique environnementale pour la France. L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) va en effet remettre son rapport décennal sur l’efficacité des actions menées en faveur de l’environnement et pour la France, ça sera la mention « bien, mais doit accentuer ses efforts ».

Des bons points pour la France

Depuis 1997, l’OCDE produit pour les trente-cinq pays membres de l’OCDE et quelques pays « partenaires » (comme le Brésil) son Examen environnemental. Pour l’édition de cette année « La France a mené une politique volontaire et ambitieuse en matière d’environnement, marquée en 2015 par la promulgation de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, et l’adoption de l’accord de Paris ».

Le rapport 2016 est certes flatteur sur certains points et notamment « sur la voie du découplage en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES) et des principaux polluants atmosphériques, les prélèvements d’eau douce et en stabilisant la production de déchets municipaux » il reste cependant de nombreuses pistes d’amélioration énumérées dans 33 recommandations visant à améliorer la performance environnementale de la France.

Les pistes d’amélioration préconisées par l’OCDE

Les chercheurs de l’OCDE pointent malgré tout des dysfonctionnements comme « l’agriculture intensive, l’urbanisation, l’artificialisation des sols et l’expansion des infrastructures de transports » qui « continuent de produire des effets néfastes ».

Les 33 recommandations de l’OCDE pointent notamment :

  • la pollution atmosphérique à cause de la politique diéséliste Française,
  • une production de déchet supérieure à la moyenne européenne par les ménages français
  • Une réforme de la taxation de l’énergie qui peine à se mettre en place
  • Revoir la stratégie nationale pour la biodiversité (la France est dans les 10 pays qui comptent le plus d’espèces menacées
  • Développer l’évaluation environnementale des aides publiques, pour supprimer les soutiens néfastes à l’environnement

Peut-être sans le savoir, l’OCDE a produit ici une belle ébauche de campagne électorale sur le thème de l’environnement ! À bon entendeur...

Crédits photos : © AFP/Archives FRANCK FIFE

Partager cet article

Pour en savoir plus