Livret A : le désamour avec les épargnants ne faiblit pas

Par , publié le
Économie
Photo d'illustration. Des billets en euros.

Les Livrets A des Français continuent de se vider. En octobre, 2,29 milliards d'euros ont été retirés, et la décollecte de l'année 2015 constitue d'ores et déjà un record.

La Caisse des Dépôts a publié lundi les chiffres relatifs à la collecte mensuelle sur le Livret A et le Livret de Développement Durable (LDD). Et force est de constater que les Français y puisent de plus en plus.

L'organisme, dans son communiqué de presse, précise que la collecte, c'est-à-dire les dépôts, "est négative avec -3,07 milliards d’euros pour l’ensemble des réseaux. Sur les dix premiers mois de l’année, elle s’élève en cumulé à -10,37 milliards d’euros".

Livret A et LDD : toujours moins d'épargne

Ainsi, en prenant en compte seulement le Livret A, la décollecte (le solde négatif entre dépôts et retraits) atteint 2,29 milliards d'euros. Depuis le début de l'année 2015, il s'agit là du deuxième mois le plus mauvais, même si cette période de l'année est propice au puisement dans l'épargne.

Philippe Crevel du Cercle de l'Epargne, interrogé par Le Figaro, précise en parlant du Livret A: "Sur dix ans, il a été en décollecte cinq fois durant ce mois et cela a été le cas ces trois dernières années. Octobre est toujours un mois de dépenses avec les impôts locaux et la fin de la rentrée à financer. Par ailleurs, ce n'est pas un mois de primes".

Un rendement qui ne cesse de baisser

Mais ce qui précipité aussi le désamour entre ce placement et les Français, c'est son taux de rendement, qui est passé de 1% à 0,75% net d'impôt en août dernier. L'année en cours pourrait constituer un record en termes de décollecte, il s'agit de la 5ème année de ce type en 20 ans. Désormais, nos concitoyens se tournent davantage vers des produits financiers tels que le PEL ou encore l'assurance-vie.

Crédits photos : Patryk Kosmider/Shutterstock.com

Partager cet article