Livret A : un regain de dépôts constaté en mars

Par , publié le | modifié le
Économie Illustration. Une tirelire.
Illustration. Une tirelire.

Le Livret A connaît un regain d'intérêt en présentant au mois de mars une collecte nette positive, c'est-à-dire des dépôts plus importants que les retraits. Reste à savoir si cette tendance est un feu de paille.

Le bas de laine des Français a gagné quelques mailles au mois de mars 2016 : après un début d'année quelque peu compliqué pour le produit d'épargne, la collecte nette du Livret A a renoué avec le positif en mars. Après soustraction, il en résulte un montant d'épargne de 310 millions d'euros.

Collecte positive du Livret A : un effet de courte durée...

Dans la famille "épargne", le Livret de développement durable connaît la même embellie, avec 120 millions d'euros de dépôts. Mais en tenant compte des éléments depuis janvier 2016, les deux produits affichent une décollecte de 1,34 milliard d'euros.

Pour le quotidien économique Les Echos, cette éclaircie dans le ciel de l'épargne pourrait être courte durée. En effet, celle-ci est due à un mois de mars généralement propice à épargner, "après le paiement du traditionnel tiers provisionnel en février".

...Sauf si le taux de rémunération ne redescend pas

Il faut dire qu'avec 0,75% de rémunération depuis le mois d'août 2015, le Livret A n'apparaît pas très aguicheur aux yeux des épargnants. Et ce, même s'il est toujours à un niveau supérieur à celui de l'inflation. Cyril Blesson, associé chez Pair Conseil et dont les propos sont relayés par Les Echos, estime que "si les autorités décident de maintenir le taux du livret A inchangé au mois d’août même si le niveau de l’inflation justifierait qu’il soit de nouveau abaissé, la désaffection des épargnants devrait se réduire". Car juste après la baisse d'un taux, les Français expriment toujours un certain dédain avant d'y retrouver un intérêt.

Mais le Livret A, qu'on ose encore surnommer "le placement préféré des Français", pourrait bien durablement retrouver des couleurs. En effet, la concurrence en terme de livrets d'épargne se fait de moins en moins forte, avec des taux moins attractifs qu'auparavant.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article