Listeria : "Traditions Terroirs" retire un brie aux truffes de la vente

Par , publié le
Santé Brie
Brie

Jeudi, la société "Traditions Terroirs" a annoncé le retrait de vente de plusieurs de ses bries aux truffes, des traces plus ou moins prononcées de la bactérie Listeria monocytogènes y ayant ainsi été détectées.

Par voie de communiqué, la société "Traditions Territoirs" a fait savoir jeudi qu'elle avait procédé au retrait de vente de certains de ses bries aux truffes au lait cru de vache. Un retrait motivé par la présence détectée, au sein de ces fromages, de la bactérie Listeria monocytogènes.

Toutefois, et comme le rapportent nos confrères de RTL.fr, plusieurs de ces produits se sont retrouvés en vente avant que le retrait ne soit observé. On nous précise qu'environ 300 bries contaminés sont concernés. Ils ont été commercialisés du 7 au 22 décembre dans des enseignes telles que Leclerc, Super U et Intermarché, et ce sur l'ensemble du territoire français. On notera de même que ces fromages ne présentent plus leur emballage d'origine.

Brie aux truffes contaminé à la Listeria : 300 fromages vendus en décembre

Si le consommateur n'est pas sûr de se trouver en possession d'un brie aux truffes infecté par la bactérie, il peut soit contacter le rayon où le produit a été acheté, soit s'en remettre directement à Traditions Terroirs via les numéros de téléphones suivants : 05.49.79.54.37, ou 06.72.79.07.81, ou 06.95.13.71.10, afin d'être renseigné au mieux sur la question.

Des symptômes à surveiller

Et dans les cas de figure où le fromage aurait déjà été consommé, il conviendra d'aller consulter son médecin traitant si l'on souffre d'une fièvre isolée ou bien accompagné de maux de tête. Un praticien à qui l'on indiquera avoir consommé du brie aux truffes "Traditions Terroirs". Les individus susceptibles d'être les plus ciblés sont les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées ainsi que les personnes âgées. Signalons pour finir que les symptômes susmentionnés peuvent prévenir d'un début de listériose, maladie aux risques importants (incluant la mort du fœtus chez la femme enceinte) et dont le délai d'incubation peut atteindre huit semaines.

Crédits photos : Max Straeten

Partager cet article

Pour en savoir plus