Liste noire des compagnies aériennes : 216 noms, Air Madagascar en sort

Par , publié le
International photo d'illustration. Panneau d'affichage des vols dans un aéroport.
photo d'illustration. Panneau d'affichage des vols dans un aéroport.

L'Union européenne a mis à jour sa liste noire des compagnies aériennes, qui compte désormais 216 noms. Air Madagascar n'y figure plus.

Les autorités de l'Union européenne en charge de l'aviation civile ont publié une version mise à jour de la liste noire des compagnies aériennes. Air Madagascar, qui y figurait depuis l'année 2011, est réhabilitée.

La compagnie malgache de nouveau habilitée à affréter des appareils dans l'UE

En 2008, un audit de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) avait listé près de 570 problèmes "majeurs" de sécurité. Et il y a 5 ans, la compagnie nationale se voyait placée à l'annexe B de cette liste de sécurité, et ne pouvait donc plus être exploitée au sein de l'Union, ni même la survoler.

RFI rapporte les propos de James Andrianalisoa, directeur général de l'Aviation civile de Madagascar : "Les organismes internationaux avaient des doutes sur le niveau de sécurité opérationnel de la compagnie. Ca tient d'abord à une lacune dans la gouvernance, à la fois de l'aviation civile et des opérateurs. Puis, à l'insuffisance des ressources qualifiées et compétentes pour faire le travail". Durant le temps de l'interdiction, la compagnie nationale malgache avait dû recourir à la location d'avions immatriculés en Europe, ce qui avait engendré des coûts importants.

Pour le chef de l'Etat, Hery Rajaonarimampianina, l'heure est au soulagement : "Aujourd'hui, je crois qu'Air Madagascar va pouvoir alléger ses charges, va pouvoir négocier avec les partenaires. Il y a lieu d'être heureux", a-t-il déclaré.

Quelles sont les 216 compagnies bannies ?

La liste des opérateurs aériens concernés figure sur le site web de l'Union européenne. Outre Air Madagascar, 3 autres compagnies sortent de la liste noire, à savoir Batik Air, Lion Air et Ciilink, toutes trois indonésiennes.

En ce qui concerne les 216 blacklistées, elles sont en grande partie originaires d'Afrique (Bénin, la République du Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Érythrée, Gabon, Liberia, Libye, Mozambique, Népal, Sierra Leone et Soudan.

Crédits photos : rythmuswege/Pixabay.com

Partager cet article

Pour en savoir plus