La hausse des impôts 2013 touche 16 millions de foyers

Par , publié le
Politique La hausse des impôts 2013 touche 16 millions de foyers
Hausse des impôts sur le revenu

La hausse de l’impôt sur le revenu touchera selon un syndicat 16 millions de foyers fiscaux. Ils verront ainsi le montant augmenter. Lors de son intervention, dimanche soir, le président de la République a également annoncé que le gel du barème des impôts sera maintenu en 2013.

L’intervention de François Hollande à la télévision française a été remarquée notamment avec une annonce concernant les impôts sur le revenu. Le président sortant, Nicolas Sarkozy avait mis en place le gel du barème de l’impôt. Pendant sa campagne présidentielle, il avait promis de supprimer cette mesure. Au final, le président a changé d’avis puisque le gel est maintenu pour l’année 2013. Deux constatations sont donc faites, d’un côté, l’impôt n’augmentera pas en fonction de l’inflation. Cela s’apparente d’un autre côté avec une hausse de l’impôt notamment pour les foyers qui voient leurs revenus augmentés une année sur l’autre.

Le syndicat des impôts a indiqué que les 20 millions de foyers fiscaux qui ont les revenus les plus bas seront épargnés par cette mesure pour l’année 2013. Par contre, cette situation ne sera pas similaire pour 16 millions de foyers qui subiront une hausse. Le syndicat Solidaires Finances publiques a expliqué dans un communiqué transmis au lendemain de l’intervention du Président de la République « En 2013, si le mécanisme de décote est bien calibré, il ne devrait pas y avoir de hausse du taux d’imposition pour quelque 20 millions de foyers fiscaux ».

En effet, les 20 millions de foyers seront épargnés si la décote promise est mise en place « pour les deux premières tranches ». L’objectif étant de ne pas affaiblir les ménages présentant des revenus les plus modestes. Le syndicat ajoute que cette décote devrait « être vraisemblablement revalorisée » par le gouvernement. Le but étant d’épargner les non imposables de le devenir à cause du gel du barème. Solidaires Finances Publiques souhaite également que le président engage « une réforme de fond de cet impôt qui représente moins de 20% des recettes fiscales et qui demeure insuffisamment progressif ».

Pour tenter d’expliquer cette nouvelle situation, le syndicat propose dans son communiqué un exemple pour le calcul des revenus de l’année 2011, « la décote est accordée aux contribuables dont le montant de l’impôt brut est inférieur à 878 euros ». Parallèlement, la taxe à 75% sera également mise en place pour « chaque rémunération supérieure à 1 million d’euros« .

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : La hausse des impôts 2013 touche 16 millions de foyers sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus